RouenForum.com, le forum de toute l'agglo rouennaise!


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Pour avoir accès à tous les sujets, votre inscription est nécessaire, cliquez ICI


Partagez | 
 

 Shoah en CM2...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Shoah en CM2...   Mar 26 Fév - 19:51

Shoah en CM2: Darcos lance les consultations mercredi lol!


PARIS - Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos réunira mercredi plusieurs personnalités engagées dans la transmission de la mémoire de la Shoah, dont Simone Veil, après la proposition controversée de Nicolas Sarkozy de confier à partir de la rentrée prochaine à chaque enfant de CM2 la mémoire d'un des 11.000 enfants français victime de la Shoah.
Cette proposition ayant soulevé un tollé, des psychologues et des éducateurs jugeant la charge trop lourde à porter pour un enfant de 10 ans, l'Elysée et Xavier Darcos ont suggéré que le travail de mémoire soit plutôt confié à une classe entière plutôt qu'à un enfant.
Le ministre réunira à 11h30 «les institutions et les personnalités engagées dans la transmission de la mémoire de la Shoah» pour une séance de concertation, a annoncé le ministère de l'Education dans un communiqué.
Outre Simone Veil, Anne-Marie Revcolevschi, directrice générale de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, Serge Klarsfeld, président de l'Association des fils et filles de déportés juifs de France, Richard Prasquier, président du CRIF, ou encore Claude Lanzmann, le réalisateur de «Shoah», sont notamment attendus.
Mme Revcolevschi a noté mardi que «le fait de passer par l'histoire d'un enfant est intéressant pédagogiquement», mais suggère d'utiliser «le témoignage de survivants qui racontent ce qui leur est arrivé». «On va retenir l'idée du président de la République», a-t-elle toutefois souligné à l'Associated Press, tout en insistant sur l'importance de «ne rien imposer d'identique partout». «Ce n'est pas du tout la même chose quand on est dans une classe où il n'y a pas beaucoup de juifs», a-t-elle affirmé.
Hélène Waysbord-Loing, inspectrice générale de l'Education nationale et présidente de l'Association de la maison d'Izieu, a été chargée de concevoir, avec l'appui d'experts du ministère de l'Education nationale «et en consultant très largement», les documents pédagogiques qui permettront la mise en place à la rentrée prochaine de la proposition de M. Sarkozy.
Simone Veil, qui avait d'abord jugé «inimaginable, insoutenable» et surtout «injuste» l'initiative de Nicolas Sarkozy de confier à chaque élève de CM2 la mémoire d'un des 11.000 enfants français victime de la Shoah, a ensuite accepté de participer à la mission mise en place par le ministre pour réfléchir aux modalités d'application de cette proposition controversée.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Shoah en CM2...   Mer 27 Fév - 19:24

L'idée du parrainage d'enfants de la Shoah à l'école abandonnée


PARIS - La proposition du président Nicolas Sarkozy de confier la mémoire d'un enfant juif victime de la Shoah à chaque élève de CM2 n'a pas été retenue par la mission pédagogique installée mercredi par le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos.
En revanche, ses seize membres ont accepté de faire des propositions dans les deux mois pour améliorer la transmission de la mémoire de la Shoah dans les écoles, a déclaré la présidente, Hélène Waysbord-Loing.
Nicolas Sarkozy s'est réjoui de "l'issue très positive" de la rencontre organisée par Xavier Darcos, a déclaré son porte-parole, David Martinon.
"Il constate, qu'après les polémiques soulevées par sa proposition de permettre à chaque enfant de CM2 de connaître l'histoire particulière d'une enfant juif de France mort en déportation, la nécessité de transmettre la mémoire de la Shoah aux jeunes générations fait l'objet d'un consensus très largement partagé", ajoute-t-il dans un communiqué.
L'idée de faire parrainer une victime par un enfant était "enterrée avant même qu'on se réunisse", a indiqué le réalisateur Claude Lanzmann. Il a cependant souligné que cette proposition était "partie d'une émotion sincère, d'un bon sentiment" de la part du président de la République.
Hélène Waysbord-Loing a précisé sur LCI que le parrainage individuel n'était de toute façon pas possible en raison de la disproportion entre le nombre d'enfants juifs français victimes de la Shoah et le nombre d'élèves de cette classe d'âge, soit 600.000.
Nicolas Sarkozy avait déclenché une vive polémique, en déclarant le 13 février : "Chaque année, à partir de la rentrée 2008, tous les enfants de CM2 se verront confier la mémoire d'un des 11.000 enfants français victimes de la Shoah".
Simone Veil, une proche du chef de l'Etat, ancienne ministre et rescapée des camps nazis, avait fustigé cette idée, la qualifiant d'"inimaginable, d'insoutenable et d'injuste", des critiques largement partagées dans le monde politique et enseignant.
"NE PAS PERTURBER LES ENFANTS"
Depuis, le ministre de l'Education nationale a amorcé un recul en douceur, les propositions de la mission installée mercredi ne visant qu'à améliorer les programmes, qui recommandent déjà de faire de la Shoah un point fort de l'enseignement d'histoire en fin d'école primaire.
Il a cependant souligné mercredi dans un communiqué que le travail d'histoire et de mémoire "s'appuiera sur l'histoire et l'exemple particulier, étudié par classe, de chacun des 11.400 enfants juifs de France morts en déportation."
Il s'agira "d'inciter à faire des travaux qui permettent aux enfants de se grouper dans une classe, non pas vers un enfant en particulier, mais telle situation dans telle ville" pendant la guerre, a dit de son côté Simone Veil.
"Il n'y a rien de très précis décidé, mais la volonté de tous d'arriver à améliorer ce qui est déjà très bien fait par les professeurs", a-t-elle expliqué.
Simone Veil a souligné que l'objectif était de "ne pas perturber les enfants" tout en faisant en sorte qu'il y ait "un enseignement très précis."
"On est tous d'accord sur ce qui doit être préparé d'ici deux mois", a-t-elle insisté, en niant toute divergence sur la démarche retenue avec Serge Klarsfeld, président de l'association des fils et filles de déportés juifs de France.
Xavier Darcos a souligné que les membres de la mission s'étaient efforcés d'harmoniser leurs analyses et d'appréhender l'ensemble des difficultés pour prévenir tout "refus de ce travail nécessaire" par les professeurs.
Il a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'appliquer "un formatage unique" à toutes les classes mais de proposer "des démarches diverses adaptées aux circonstances" et de "respecter la liberté pédagogique" des enseignants.
Pour Xavier Darcos, ces travaux permettront de faire en sorte que "la bonne idée du président de la République soit transformée en démarche pédagogique."
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
 
Shoah en CM2...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mémoire des enfants de la SHOAH
» Conflit israélo-palestinien
» Pour ne pas oublier la Shoah
» SHOAH CLAUDE LANZMANN
» La Shoah.... Les sujets dont on ne parle pas ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RouenForum.com, le forum de toute l'agglo rouennaise! :: Discussions générales :: Discussions générales-
Sauter vers: