RouenForum.com, le forum de toute l'agglo rouennaise!


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Pour avoir accès à tous les sujets, votre inscription est nécessaire, cliquez ICI


Partagez | 
 

 2ème tour Présidentielles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Pour qui pensez-vous voter au 2ème tour ?
Nicolas Sarkozy
40%
 40% [ 4 ]
Ségolène Royal
50%
 50% [ 5 ]
Vote blanc ou nul
10%
 10% [ 1 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
LaurentVDBK (gromove.fr)
Pilier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1178
Age : 46
Ville : Sotteville-lès-Rouen
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 12:34

C'est une nouvelle campagne, donc un nouveau topic. Et surtout ca permet de créer le sondage pour le 2ème tour : N'hesitez pas à vous exprimer par un petit clic anonyme sur un des 2 noms !


Personnelement, je reste plus que jamais sur ma position : Je suis bien sûr pour Ségo, mais je suis surtout CONTRE SARKO avec son apparence de Bisounours. Dans son discours d'hier soir très simpliste, il se met tout le monde dans la poche (artisans, vieux, handicapés, habitants des banlieues, travailleurs, retraités). Il dit qu'il solutionnera tous les problèmes de toutes les couches et catégories de population. Mais il ne pense pas le quart de ce qu'il dit : c'est un menteur ! C'est un peu facile de faire de beaux discours !
Son discours commencait a peu pres par "Je félicite Mme Royal d'être arrivée là, et tous les 2 on mênera la campagne dans la sincérité, la clarté et le respect...". Déjà, il fait croire que Ségoléne est (presque) une amie. Ensuite, la sincèrité et la clarté, je crois que ce sont les mots qui le qualifie le moins bien. Quand au respect, oui il en a : pour les partons et les actionnaires !
Si il est président, il creusera le fossé entre les riches (les actionnaires et gros partons) et les pauvres (nous) et fera rien contre les délocalisations et la mondialisation, il créera un climat d'inscurité encore plus grand (plus il y aura de flics, plus les "jeunes" se sentirons agréssés), il ne fera rien pour essayer de sauver notre planete, et surtout, on ne pourra jamais lui faire confiance car IL DIT CE QUI L'ARRANGE, PAS LA VERITE !

_________________

Mon photo-blog : www.gromove.fr"


Dernière édition par le Lun 23 Avr - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gromove.over-blog.com/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 13:08

Je confirme tes propos!

Un petit sondage
http://www.swisstools.net/sondage_results.asp?id=71534

par:
http://francepolitique.free.fr/PR07netcampagne.htm

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
Lucyfer
Habitué(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 35
Ville : Sotteville les Rouen
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 17:43

Et bien moi je voterai de la même manière qu'au premier tour car, comme la majorité qui ont voté pour lui, dès le premier tour c'était mon candidat préféré selon moi le seul à pouvoir nous sortir de la crise. Je sais que beaucoup de gens qui ont voté pour Ségolène au premier tour l'on fait plus pour être sur qu'elle passe et non par conviction.
J'ai trouvé le discours de Mr. Sarkosy très bon, comme a son habitude, très convaincant, il avait l'air heureux et il donne vraiment envie de l'écouter.
Le discours de Mr. Bayrou a lui aussi été très bon, il est content de son résultat et je le comprends, c'est un très bon score.
Par contre je n'ai pas aimé le dicours de Mme Royal, qui était triste, elle ne semnlait vraiment pas heureuse d'être là, on avait l'impression qu'elle était là à contre coeur et que quelqu'un lui soufflait son texte !
En tout cas je suis très satisfaite du taux de participation des électeurs, ça c'est une très bonne chose ! Félicitations à tous les français !
Revenir en haut Aller en bas
LaurentVDBK (gromove.fr)
Pilier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1178
Age : 46
Ville : Sotteville-lès-Rouen
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 18:41

Lucyfer a écrit:

J'ai trouvé le discours de Mr. Sarkosy très bon, comme a son habitude, très convaincant, il avait l'air heureux et il donne vraiment envie de l'écouter.

Un peu trop bon oui, ca fait faux, il sait qu'il ne pourra jamais s'occuper de TOUS comme le prétend !

_________________

Mon photo-blog : www.gromove.fr"
Revenir en haut Aller en bas
http://gromove.over-blog.com/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 18:48

Lucyfer a écrit:
Et bien moi je voterai de la même manière qu'au premier tour car, comme la majorité qui ont voté pour lui, dès le premier tour c'était mon candidat préféré selon moi le seul à pouvoir nous sortir de la crise. Je sais que beaucoup de gens qui ont voté pour Ségolène au premier tour l'on fait plus pour être sur qu'elle passe et non par conviction.
J'ai trouvé le discours de Mr. Sarkosy très bon, comme a son habitude, très convaincant, il avait l'air heureux et il donne vraiment envie de l'écouter.
Le discours de Mr. Bayrou a lui aussi été très bon, il est content de son résultat et je le comprends, c'est un très bon score.
Par contre je n'ai pas aimé le dicours de Mme Royal, qui était triste, elle ne semnlait vraiment pas heureuse d'être là, on avait l'impression qu'elle était là à contre coeur et que quelqu'un lui soufflait son texte !
En tout cas je suis très satisfaite du taux de participation des électeurs, ça c'est une très bonne chose ! Félicitations à tous les français !
Tu peux penser ça mais...

Quand il y a une quinzaine de jours, Sarko a fait son discours devant les jeunes, il n'a pas quitté son papier des yeux...

Ségo est tout à fait à l'aise mais elle est consciente de l'enjeu et de la revanche possible de 2002, l'histoire est en train de s'écrire...

Pour l'UDF, le report probable (obtenu par sondage) est le suivant:
45% ségo
39% sarko
16% ne se prononcent pas.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
LaurentVDBK (gromove.fr)
Pilier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1178
Age : 46
Ville : Sotteville-lès-Rouen
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 18:48

Un très petit détail mais qui prouve qu'on peut pas lui faire confiance : Vous avez vu hier soir à la TV, il n'avait pas sa ceinture dans la voiture. Pour un type qui vise la "tolérance zéro" ! Ou alors c'est la "tolérance zéro sauf moi" qu'il a inventé !

_________________

Mon photo-blog : www.gromove.fr"
Revenir en haut Aller en bas
http://gromove.over-blog.com/
Lucyfer
Habitué(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 35
Ville : Sotteville les Rouen
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 19:10

En tout cas lui ne retourne pas sa veste à tout bout de champ !
Ségolène ne voulait pas se ralier avec Bayrou au premier tour mais surprise maintenant elle ne souhaite plus que cela !

Doit ton lui faire confiance a elle aussi ?

je pense que pour que les conversations soient plus intéressantes il faudrait arréter de cracher sur l'un ou l'autre et plutôt exposer les idées de chacun.
Il est facile de dénigrer !
Personnellement je n'apprécie pas que les électeurs de sarkosy (dont moi et environ 31% des électeurs quand même) et lui même soit jugé limite de raciste, d'extrémiste, et j'en passe !
Je pense que les électeurs de Ségolène et elle même eux ne sont pas critiqué et attaqué comme ça !
J'espère que les débats s'articuleront donc plus sur les programmes et seront moins bas !
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 20:57

Il est intéressant de voir ce tableau pour bien juger le gouvernement UMP:

Budget de la présidence
Les réformes budgétaires de l'État ont conduit à faire assumer par le budget de fonctionnement de l'Élysée des crédits qui n'étaient auparavant pas de sa compétence. C'est le même principe que pour les budgets des collectivités territoriales avec la décentralisation. Les charges existaient auparavant mais l'État en transfère la responsabilité avec les moyens nécessaires pour l'assumer. Les modifications en question ont eu lieu pendant la présidence de Jacques Chirac.

Année Président Montant (millions d'euros)
1969 Georges Pompidou 2,35
1974 Valéry Giscard d'Estaing 2,53
1981 François Mitterrand 3,03
1994 François Mitterrand 3,31
1997 Jacques Chirac 7,78
1998 Jacques Chirac 13,73
2001 Jacques Chirac 21,2
2003 Jacques Chirac 30,9
2005 Jacques Chirac 31,9
Source : Quid 2005
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cinqui%C3%A8me_R%C3%A9publique
_________________________________

Pour Sarko, je ne parlerais que de l'augmentation de 70% de son salaire en arrivant et de ses biens immmobiliers bien sous-évalués...
http://sarkostique.over-blog.com:80/article-6464478.html

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
webmaster
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1986
Age : 42
Ville : Le grand quevilly
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 21:16

Chaque membre a le droit de s'exprimer donc rester zen en respectant également le choix des autres

_________________


Webmaster de Rouen forum

Retrouvez également Rouen forum sur Facebook!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rouenforum.com
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Lun 23 Avr - 21:22

Tolérance zéro?

http://sarkostique.over-blog.com:80/article-6468800.html

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
Nymphea
Habitué(e)


Féminin
Nombre de messages : 387
Age : 30
Ville : Rouen gauche
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 6:08

moi je dirais ce que je pense une fois dans l'isoloir...

_________________
Forum des amis des betes normand: http://strouplout-forum.frbb.net
Revenir en haut Aller en bas
http://rouenrongeurs.superforum.fr
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 10:36

Mardi 24 Avril 2007
Meeting de Nicolas Sarkozy
Grande réunion publique
du second tour avec

Nicolas SARKOZY

ce soir à 18h30
(ouverture des portes à 17h30)

Zénith de Rouen
Avenue des Canadiens
---------------------------------------------------------------------
On en a de la chance... lol!
Il faut y aller pour bien comprendre son programme... xj
En 5 ans il a déja fait passer 14 des 28 propositions du FN...
Et juger en conscience...

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 13:14

Il n'y aura pas de négociations d'appareils, dit Nicolas Sarkozy


PARIS - Nicolas Sarkozy, arrivé en tête dimanche au premier tour du scrutin présidentiel, a dit mardi aux parlementaires UMP qu'il n'y aurait pas de négociations d'appareils en vue du second tour le 6 mai.

"La formule c'est : pas de négociations d'appareils mais parler aux Français et aux élus", a résumé pour Reuters Bernard Accoyer, le président du groupe UMP de l'Assemblée, à l'issue d'une réunion des parlementaires UMP autour de Nicolas Sarkozy au siège de son QG de campagne.

Le sort du second tour de l'élection présidentielle dépend en grande partie des reports de voix des électeurs de l'UDF François Bayrou, qui a obtenu 18,55% des suffrages exprimés, et de ceux de Jean-Marie Le Pen (Front national) qui en a recueilli 10,51%

Le candidat à l'Elysée "a insisté sur le fait que Mme Royal s'adressait aux appareils, à une partie du Parti socialiste, à l'extrême gauche et que lui (Nicolas Sarkozy) cherche à s'adresser à tous les Français", a dit le "patron" des députés UMP.

Nicolas Sarkozy, a-t-il ajouté, a également "remercié les parlementaires UMP pour leur participation à la campagne". "C'est vrai que les parlementaires UMP sont tous sur le terrain aux côtés de Nicolas Sarkozy ce qui n'est pas le cas des parlementaires socialistes", a affirmé Bernard Accoyer.

Le député Claude Gaillard, premier questeur de l'Assemblée, a pour sa part trouvé le candidat de l'UMP "très tonique". "Il a pris l'exemple d'une finale à Roland Garros en disant 'si on joue petit bras on ne peut pas gagner. Il faut être libéré, sincère et généreux".

Les députés UMP étaient ensuite invités à déjeuner à l'hôtel de Lassay par le nouveau président de l'Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP).

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
nino76
Habitué(e)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 35
Ville : Sotteville-lès-rouen
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 13:44

Moi je ne suis pas contre quelques réformes sur l'immigration(comme le fait de diminuer ou meme stopper l'immigration et de gérer déja les gens qui en ont besoin en france,immigrés ou pas:il y a tant de gens qui ont a peine de quoi vivre!!!!)
Mais ce qui m'inquiète le plus c'est tout ce qui est délocalisation,privatisation et toute cette économie libérale qui n'a rien de bon pour nous!!
Ce n'étais pas mon choix au premier tour mais JE PENSE voter Ségo au 2ème tour.
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 14:25

Villepin et Sarkozy mettent en scène leur réconciliation


PARIS - Nicolas Sarkozy a la volonté et l'ambition du rassemblement, a souligné mardi Dominique de Villepin, qui a loué la capacité du candidat de l'UMP à diriger la France ces cinq prochaines années.

"Nous avons au cours des dernières années posé les bases de ce changement possible mais il faut aller plus loin, et je crois que Nicolas Sarkozy incarne ce changement, cette volonté, cette ambition", a déclaré le Premier ministre à l'issue d'un déjeuner à Matignon avec Nicolas Sarkozy, qui a duré environ une heure.

"Et puis (..) j'ai pu le mesurer tout au long de ces dernières années, il en a la capacité, les moyens et ça, c'est un élément décisif dans le choix des Français", a-t-il ajouté.

"Le dernier élément, c'est le défi de l'ouverture, le défi du rassemblement", a-t-il poursuivi, à l'heure où l'UMP dispute au Parti socialiste l'électorat centriste pour le second tour de l'élection présidentielle, le 6 mai.

"Nicolas Sarkozy l'a dit : rassembler tout le peuple français, ne laisser personne au bord du chemin. Je crois que c'est essentiel, je crois que c'est sa volonté, c'est son ambition, c'est ce qu'il veut faire. Il me l'a réaffirmé", a assuré Dominique de Villepin.

Le chef du gouvernement, très discret avant le premier tour, a réaffirmé qu'il prendrait "toute [s]a part" dans la campagne de Nicolas Sarkozy d'ici au 6 mai mais il n'a pas précisé s'il participerait à un meeting du candidat de l'UMP.

"J'aurai l'occasion (...) de m'exprimer tout au long des prochains jours. Je l'ai dit : mon engagement avec ma famille, avec Nicolas Sarkozy est un engagement plein et entier", a-t-il dit.

Nicolas Sarkozy, qui a réalisé un "excellent score", "porte haut les couleurs de notre famille politique", a-t-il souligné.

"UN BEAU SIGNAL"

Se félicitant d'un "déjeuner très amical, très confiant", le candidat de l'UMP, qu'une rivalité farouche opposa à Dominique de Villepin, a assuré que les deux hommes n'étaient pas dans le registre des "signaux factices".

"Il n'était pas obligé de faire ce déjeuner. C'est un beau signal pour l'ensemble de la famille, l'unité de la famille politique qui est la nôtre a rarement été aussi parfaite dans les années passées", a dit l'ancien ministre de l'Intérieur.

"Si Dominique veut participer à un meeting, c'est très bien", a précisé Nicolas Sarkozy.

Bruno Le Maire, directeur de cabinet de Dominique de Villepin, et Claude Guéant, directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, participaient au déjeuner.

"On a parlé du passé, de ce qu'on avait fait ensemble. On a parlé du présent : j'ai dit au Premier ministre que j'avais besoin de son soutien. On a parlé également d'avenir, on a parlé de la vie. Pour moi, c'est très important de pouvoir m'appuyer sur l'expérience et le talent de Dominique de Villepin", a dit le candidat de l'UMP.

"On se parle souvent au téléphone. Ce qu'on veut, c'est faire les choses le plus efficacement possible, le plus honnêtement possible, le plus dignement possible. On n'a pas besoin de donner de signaux factices, puisque c'est la réalité", a-t-il dit.

"Je lui ai demandé de me donner son opinion sur la campagne, de me livrer son expérience : il a mené deux campagnes réussies aux côtés de Jacques Chirac", en 1995 et 2002.

Dans cette démonstration appuyée d'unité et de réconciliation, Nicolas Sarkozy a donné des gages à son ancien adversaire en apportant son soutien officiel à Bruno Le Maire, qui briguera la succession de Jean-Louis Debré dans le département de l'Eure lors des élections législatives de juin.

"J'ai dit à Bruno mon amitié, mon soutien le plus complet. Il sera un remarquable parlementaire. Je trouve que c'est fantastique que des gens comme lui acceptent de s'engager dans la politique, de le faire avec plein d'enthousiasme, plein de foi", a-t-il déclaré.

"Pour la famille politique qui est la mienne, c'est un atout. A fond derrière lui!", a-t-il lancé avant de quitter Matignon.

Le patron local de l'UMP dénonce le "parachutage" de Bruno Le Maire" dans l'Eure et a décidé se présenter une candidature dissidente, au risque d'une procédure disciplinaire.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
virginie
Restez sympa, je suis un nouveau membre!


Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 40
Ville : Grand Quevilly
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 15:17

Pour continuer d'éclairer (utilement) le débat et parce qu'il vaut mieux éviter de voter pour un candidat dont le sourire ou la facilité oratoire est plaisante...



(pour mémoire Sarko est avocat, c'est dans l'ordre des choses qu'il ait des facilités par rapport à Ségolène.... et puis Chirac n'avait il pas pris des cours type coaching pour améliorer ses présentations télé).

Bref, quelles que soient les convictions des uns et des autres, je pense qu'il vaut mieux avoir la possibilité de se documenter au maximum...
Je viens de tomber sur un article d'Annie Lacroix Riz qui alerte sur l'accueil reservé au livre de Serge PORTELLI "Ruptures".
Il vient d’être empêché de publication avant les élections.
Cet ouvrage concerne le bilan de Nicolas Sarkozy.

Chers amis,
Face à l’acte de censure qui vient de frapper le magistrat Serge Portelli, [1] il est d’extrême urgence et d’utilité publique de diffuser son ouvrage interdit, décrivant les années de pratiques ministérielles de M. Sarkozy que la population est ainsi empêchée de connaître.
Je n’ai pas abusé des messages politiques dans la période récente, ne me sentant représentée par aucun des candidats de la gauche dite anticapitaliste; ou antilibérale; (je ne parle pas de Mme Royal, que je ne considère pas comme une femme de gauche).
Mais il est certain qu’on ne saurait prendre la responsabilité
1° de dire qu’on ne savait pas en avril 2007 ce que le candidat favori du grand capital avait fait pour la sécurité de ce dernier et l’insécurité du reste de la population et ce qu’il s’apprêtait, dans une conjoncture ressemblant furieusement à celle de la fin des années trente, à faire une fois porté au poste suprême de l’État français ;
2° d’avoir favorisé son accès audit poste.

Merci de diffuser le plus largement possible. Amicalement à tous, Annie Lacroix-Riz

Voici le lien du site où vous pouvez télécharger le livre interdit.

http://www.oulala.net/Portail/IMG/07_04_14_Serge.Portelli.Ruptures.FRENCH.pdf


[1] Il devait être édité par les Editions Michalon.... qui vient d’y renoncer au dernier moment empêchant toute publication chez un autre éditeur avant les élections.
L’éditeur Michalon a subi des pressions.
Cela est grave.
Il faut diffuser ce document par Internet à un maximum de personnes.
L’auteur Serge Portelli est membre du syndicat de la magistrature.
Son livre Ruptures dresse le bilan de Nicolas Sarkozy au Ministère de l’Intérieur.
Il faut que personne ne puisse dire on ne savait pas...
Il n’est pas trop tard, il n’est jamais trop tard.

----------------------------------------------------------------------------
(Je me suis permis de corriger le texte de ton post).
Fredhook admin
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 16:28

UMP et PS composent avec le casse-tête centriste



PARIS - Rassembler sans se renier pour Nicolas Sarkozy, tendre la main sans rogner sur sa gauche pour Ségolène Royal : l'inconnue centriste pèse sur la campagne du candidat de l'UMP et de sa rivale socialiste, à la recherche de l'équation la plus efficace pour une victoire le 6 mai.

Quand Nicolas Sarkozy refuse les "combinaisons d'appareils" en proposant un rassemblement à ses conditions, Ségolène Royal invite François Bayrou à "prendre ses responsabilités" en vue d'"un dialogue ouvert et public" sur le programme socialiste.

La candidate socialiste a été sans détour mardi : elle veut que "les choses aillent vite", même si elle se défend de toute "pression" ou "ultimatum" envers le président de l'UDF, qui fera connaître ses intentions mercredi lors d'une conférence de presse à 15h30 dans un grand hôtel parisien.

Ségolène Royal a décidé de multiplier les signaux en direction du pôle centriste, recevant mardi l'ancien président de la Commission européenne Jacques Delors, qui a validé sa "démarche d'ouverture". Vendredi à Lyon, le président du Conseil italien Romano Prodi, autre figure du centre-gauche européen, participera à un meeting de la candidate socialiste.

Durant la campagne, François Bayrou avait déclaré que son Premier ministre idéal serait un Jacques Delors "en plus jeune".

Le candidat centriste a fédéré 6,8 millions de suffrages (18,57%) lors du premier tour de la présidentielle. Une manne précieuse pour Ségolène Royal, qui dispose d'un réservoir naturel de voix inférieur à 37%.

Contraint à la neutralité s'il veut pérenniser sa stratégie "anti-système" et conforter son indépendance, François Bayrou devrait annoncer la création d'une grande formation du centre et inviter ses électeurs à reprendre leur liberté : certains pourraient choisir de rejoindre leur famille d'origine, droite ou gauche, d'autres de poursuivre sur la voie de l'iconoclasme en se livrant à un "tout sauf Royal" ou un "tout sauf Sarkozy" ou opter pour le bulletin blanc ou l'abstention.

"DES HARKIS OU DES CHAOUCH..."

Les sondages réalisés depuis dimanche sur le report des voix bayrouistes offrent des prédictions contrastées. Selon une enquête Ipsos-Dell pour SFR et Le Point diffusée mardi, l'électorat de François Bayrou se reporterait davantage sur Ségolène Royal que sur Nicolas Sarkozy, dans une proportion de 38%-35%; 27% s'abstiendraient ou ne s'exprimeraient pas.

A l'UMP, où l'on aime à souligner avec le candidat que "c'est le fort qui tend la main", on taxe la stratégie socialiste de "marchandage" et on fait valoir l'impossible "grand écart" de Ségolène Royal "entre François Bayrou et Olivier Besancenot".

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, a souligné mardi à l'issue d'un déjeuner à Matignon avec Nicolas Sarkozy la "volonté" et l'"ambition" de rassemblement du candidat de l'UMP dans une démonstration d'unité soigneusement mise en scène.

Pour Nicolas Sarkozy, "la formule, c'est pas de négociations d'appareils mais parler aux Français et aux élus", a résumé Bernard Accoyer, président du groupe UMP de l'Assemblée, à l'issue d'une réunion des parlementaires UMP avec le candidat.

Sans négliger un soupçon de menace en vue des élections législatives des 10 et 17 juin, au fil de tractations qui ne disent pas leur nom.

François Fillon, présenté comme l'un des favoris pour Matignon si Nicolas Sarkozy est élu, s'est chargé du rappel à l'ordre à l'adresse des élus UDF.

L'ancien ministre prévient dans Le Figaro qu'il y aura "un problème aux élections législatives" si François Bayrou n'apporte pas un soutien clair au candidat de l'UMP. Dans cette hypothèse, l'UMP présenterait un candidat contre chaque sortant centriste. Mais l'UDF pourrait riposter en provoquant des triangulaires - dans 469 circonscriptions, selon Le Monde.

"M. Bayrou fera ce qu'il voudra. (...) En revanche, les députés qui vont nous rejoindre auront leur place. Ce ne seront pas des harkis ou des chaouch de la majorité présidentielle. Ils seront soutenus au moment des législatives. Ceux qui se mettront contre Nicolas Sarkozy en tireront les conséquences", a résumé le député UMP de Paris Pierre Lellouche.

Six députés, deux sénateurs et l'unique ministre UDF du gouvernement, Gilles de Robien, se sont ralliés à Nicolas Sarkozy avant le premier tour. André Santini précise dans Le Figaro qu'"une douzaine d'autres" pourraient franchir le pas.

L'UDF compte 29 députés et 33 sénateurs.

Nicolas Sarkozy devait rencontrer mardi le maire UDF de Rouen, Pierre Albertini, avant une réunion publique au Grand-Quevilly (Seine-Maritime). Ségolène Royal sera elle à Montpellier (Hérault).

Les deux prétendants à l'Elysée s'affronteront le 2 mai lors d'un face-à-face télévisé en direct sur TF1 et France 2 à partir de 21h00.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 17:22

Nicolas Sarkozy gagnant à 51/49 au second tour, selon TNS Sofres

PARIS - Nicolas Sarkozy l'emporterait avec 51% des suffrages au second tour de l'élection présidentielle contre sa rivale socialiste Ségolène Royal (49%), selon un sondage TNS Sofres pour Le Figaro, RTL et LCI.

Quarante six pour cent des électeurs de François Bayrou voteraient pour Ségolène Royal au second tour, tandis que 25% se prononceraient pour Nicolas Sarkozy. Vingt-neuf pour cent n'ont pas exprimé d'intention de vote.

Ce sondage a été réalisé les 23 et 24 avril auprès de 1.000 personnes.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 18:15

En cas d'alliance avec l'UDF, Jean-Luc Mélenchon annonce qu'il quittera le PS

PARIS - En cas d'alliance entre le Parti socialiste et l'UDF, le sénateur PS de l'Essonne Jean-Luc Mélenchon affirme qu'il quittera son parti. «S'il y avait une alliance du PS avec le centre, il y a la moitié des socialistes qui fichent le camp dans l'abstention et sans parler des électeurs communistes», a-t-il expliqué mardi.

Ségolène Royal «a une idée» qui «est de dire: 'je vais au contact, je déclenche le débat et j'oblige M. Bayrou à sortir de la position dans laquelle il espère peut-être se réfugier et qui n'a aucun intérêt»', a poursuivi M. Mélenchon, invité du «Oui/Non» de LCI.

A la question de savoir s'il resterait au PS en cas d'alliance entre les deux partis, le sénateur de l'Essonne a répondu: «non». «Je m'en tiens à ce que dit François Hollande: 'Bayrou c'est la droite'. Je ne vois pas ce que j'irais faire avec», a-t-il ajouté.

«Les gens qui ont voté pour François Bayrou, ils ont voté au voté contre le système, ils ont voté pour un personnage qui paraissait indépendant. Donc, ce sont des coeurs à gagner. On ne gagne rien à leur dire: 'écouter, c'est nous le centre'. Non, nous c'est la gauche», a conclu Jean-Luc Mélenchon.
------------------------------------------------------------------------
Adieu Jean Luc... :)

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 19:34

Sarkozy dénonce «le front commun des haines» contre lui

LE GRAND-QUEVILLY, Seine-Maritime - Nicolas Sarkozy a dénoncé mardi soir le «front commun des haines» que la gauche essaie de constituer contre lui pour le deuxième tour de l'élection présidentielle, lors d'une réunion publique au Grand-Quevilly (Seine-Maritime), où il a enregistré de nouveaux ralliements de l'UDF.

«Ce front commun-là, la France n'en a pas besoin», a déclaré le candidat de l'UMP, fort de ses 31,18% du premier tour et de ses cinq points d'avance sur Ségolène Royal, lors de ce meeting dans le fief de Laurent Fabius. Le député-maire UDF de Rouen Pierre Albertini a annoncé à cette occasion son ralliement.

«Cette gauche croit davantage aux étiquettes qu'aux convictions. Moi, je crois plus aux convictions qu'aux étiquettes», a lancé devant 7.000 personnes -selon les organisateurs- le candidat face au «tout sauf Sarkozy» de la gauche.

Selon lui, le Parti socialiste «rêve d'un front constitué uniquement contre sa personne» où «la diabolisation tient lieu d'argument». «Qu'ils continuent avec leurs appels du pied, leurs clins d'oeil et leur main tendue» vers François Bayrou, a mis au défi M. Sarkozy. «Moi, je pense qu'un pays qui vote à 85% de participation mérite mieux que ça».

Devant le ministre de l'Education Gilles de Robien, André Santini et plusieurs élus UDF, mais aussi l'ancien judoka David Douillet, le candidat de l'UMP a opposé sa conception de l'ouverture à celle de Ségolène Royal, au lendemain de la main tendue par la candidate socialiste à François Bayrou et à ses 18,57% du premier tour. Le candidat UDF devrait annoncer mercredi après-midi qu'il laisse la liberté de vote à ses élus et à ses électeurs.

«Cette gauche négocie des alliances, des ralliements; elle négocie avec l'extrême gauche, les trotskistes, les communistes, les Verts. Elle rêve de négocier avec le centre. Elle rêve de l'époque des combinaisons partisanes, de l'époque de la troisième force, de la IVe République», a dénoncé M. Sarkozy.

Selon lui, cette gauche «voudrait n'avoir pas à choisir entre l'alliance à gauche et l'alliance au centre», «contenter à la fois le trotskiste, le communiste, l'écologiste, le chevènementiste, le socialiste, le radical de gauche et le centriste». «A l'arrivée, elle mécontentera tout le monde», a prédit le candidat de l'UMP.

Nicolas Sarkozy a exprimé son refus des «coalitions artificielles». «Je ne négocierai pas de compromis contraire à mes convictions, aux engagements que j'ai pris et pour lesquels plus de 11 millions de Français m'ont fait confiance au premier tour», a-t-il dit. «Je respecterai chacun, mais qu'on ne me demande pas de changer».

Il a estimé que le vote de dimanche dernier n'exprimait pas un «contentement», mais «une exigence forte» de la «France exaspérée», à laquelle il «veut répondre».

Comme la veille à Dijon, le candidat UMP n'a rien renié de son discours sur l'identité nationale et de ses propositions de premier tour.

Avant son discours, Pierre Albertini a pris la parole pour annoncer son ralliement. «Sans renier en aucune manière ni mon parcours, ni mes valeurs, je voterai pour Nicolas Sarkozy», a dit le successeur de Jean Lecanuet, maire de Rouen pendant un quart de siècle et fondateur de l'UDF. Ce dernier «m'a appris une chose: ne jamais se tromper d'adversaire», a expliqué le maire de la plus grande ville gérée par l'UDF, et rédacteur du projet législatif du parti centriste.

M. Albertini, qui accueillait encore vendredi François Bayrou dans sa ville, est le 11e parlementaire de l'UDF à rejoindre le «pôle centriste» que Nicolas Sarkozy veut constituer dans le cadre de son éventuelle majorité présidentielle. Le député UDF du Calvados Rodolphe Thomas a lui aussi manifesté son ralliement en assistant au meeting.

«Ils sont les bienvenus, parce que nous avons besoin d'un grand rassemblement et je ne demande à personne de renier son identité quand il nous rejoint», a commenté le candidat UMP.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 21:14

François Bayrou s'exprimera mercredi 25 avril à 15h30 sur la chaîne Public Sénat...

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mar 24 Avr - 21:40

A méditer...
http://sarkostique.over-blog.com:80/article-6476200.html

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 11:00

L'heure de vérité pour François Bayrou

PARIS - A onze jours du second tour de l'élection présidentielle, François Bayrou lève mercredi le voile sur sa stratégie.

Le président de l'UDF devrait rendre leur liberté, sans consigne de vote, à ses quelque 6,8 millions d'électeurs convoités par l'UMP et le PS et annoncer la création d'une grande formation "démocrate".

Le candidat centriste, qui a recueilli 18,57% des suffrages au premier tour, dimanche dernier, donne une conférence de presse à 15h30 dans un grand hôtel parisien.

"Nous sommes un parti libre et indépendant qui a reçu près de sept millions d'électeurs. Nous leur laissons la liberté de vote absolue", résume le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle, vice-président de l'UDF.

François Bayrou devrait également annoncer que l'UDF présentera un candidat par circonscription (577) aux élections législatives, au risque de s'attirer les foudres de l'UMP.

"Je le respecte. Qu'il dise ce qu'il a à dire et puis voilà. Tous les jours, des parlementaires et des élus centristes me rejoignent, mais ils me rejoignent pour constituer un nouveau rassemblement et moi je ne ferai pas de combinaisons d'état-major", a commenté Nicolas Sarkozy lors de la visite d'un chantier de construction de cent logements destinés au personnel de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

Xavier Bertrand, son porte-parole, a démenti sur BFM-TV l'intention prêtée au candidat de l'UMP de créer un parti centriste avec le renfort des ralliés de l'UDF.

Selon Sud-Ouest, François Bayrou aurait refusé en février 2004 "une alliance contre Chirac" proposée par Nicolas Sarkozy.

Le président de l'UDF a livré cette information le 16 mars lors d'une interview au quotidien, que l'on peut écouter sur son site internet. "On ne peut pas rencontrer plus différents que Nicolas Sarkozy et moi. Je n'ai pas parlé avec lui depuis trois ans", précise François Bayrou.

"UNE OCCASION HISTORIQUE"

Dans le camp de Ségolène Royal, qui a renouvelé son offre de débat avec François Bayrou et promis d'ouvrir son gouvernement à des ministres centristes si elle est élue le 6 mai, on presse le président de l'UDF d'être "logique avec lui-même" au regard de ses désaccords avec le président de l'UMP.

"Nous avons là une occasion historique de faire que la donne change", a estimé Dominique Strauss-Kahn sur Europe 1. "Elle est entre les mains de tous, il n'y a pas de négociations. Il ne faudrait pas que, simplement parce qu'on ne s'est pas assez parlé, parce qu'on n'a pas voulu se parler, on reste dans la bonne vieille politique traditionnelle", a-t-il dit.

Selon François Rebsamen, l'un des directeurs de campagne de Ségolène Royal, il n'y a pas de rencontre prévue entre la candidate socialiste et François Bayrou.

Jean-Pierre Chevènement, président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC), a suggéré sur France 2 "des accords de désistement mutuel" entre candidats socialistes et UDF aux législatives des 10 et 17 juin.

Des appels du pied qui irritent le sénateur socialiste Jean-Luc Mélenchon, l'une des voix du parti à s'élever contre les choix tactiques de Ségolène Royal pour compenser un déficit de voix historique (moins de 37%) à gauche.

"François Bayrou, c'est la droite", dit-il dans Le Figaro. "Il n'y a pas de majorité présidentielle possible avec Bayrou".

Le président de l'UDF "doit se décider entre la droite plus le centre ou bien la gauche", juge le ministre UDF de l'Education Gilles de Robien.

"Un premier tour de la présidentielle, c'est une démarche personnelle. Maintenant, c'est l'existence même de l'UDF qui est en jeu", prévient-il.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 11:01

Nicolas Sarkozy détaille le programme de sa première semaine à l'Elysée

PARIS - Réunion avec les partenaires sociaux «le premier jour», «Grenelle de l'environnement» le deuxième, puis tournée en Europe et en Afrique: Nicolas Sarkozy décrit ce qui serait sa première semaine à l'Elysée, dans «le Monde» daté de jeudi.

«Le président de la République a été élu jusqu'au 17 mai à 0h», donc «je n'imagine pas que la passation de pouvoir puisse se faire avant le 16» mai, explique le candidat UMP. Et puis, «qu'il y ait une dizaine de jours pour digérer la campagne et habiter la fonction présidentielle, cela ne me semble pas de trop».

«Mon gouvernement ne dépassera pas 15 ministres», réaffirme M. Sarkozy, qui précise que «la nomination des secrétaires d'Etat interviendra après les élections législatives». Dans la composition de ce premier gouvernement, «il y aura des surprises. J'irai assez loin dans l'ouverture politique et le renouvellement», assure-t-il.

Une fois à l'Elysée, Nicolas Sarkozy entend «propose(r) le premier jour aux partenaires sociaux quatre conférences pour septembre». Elles porteront respectivement sur «l'égalité salariale entre hommes et femmes», «la flexisécurité», «l'amélioration des conditions de travail et la lutte contre le stress» et «la démocratie sociale».

Quant au service minimum dans les transports, «si le ministre des Transports et les syndicats se mettent d'accord, il n'y a pas besoin de loi. Sinon, il y aura un projet de loi dès l'été».

«Ma deuxième journée sera consacrée à la préparation d'un Grenelle de l'environnement avec les ONG, les industriels et les partenaires sociaux», poursuit le candidat UMP.

Ensuite, «l'agenda sera européen, avec une première visite à Bruxelles et à Berlin. Puis j'irai en Afrique». En Europe, Nicolas Sarkozy entend «régler les choses entre la présidence allemande de ce semestre et la présidence française en 2008». «Concrètement, à la fin 2007 on se dote de nouvelles institutions, on engage les on pose la question de la concurrence et de la préférence communautaire, on suspend tout élargissement à l'adoption de nouvelles institutions», détaille-t-il.

Il exclut une nouvelle fois tout nouveau référendum sur les institutions européennes: «c'est une folie. La constitution préparée par Valéry Giscard d'Estaing est morte».

Par ailleurs, «en juillet, je proposerai l'instauration de peines planchers sévères pour les multirécidivistes», et «la loi interdira en 2007 les parachutes en or», dit Nicolas Sarkozy.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 12:26

Bayrou a refusé en 2004 un pacte secret contre Chirac proposé par Sarkozy, selon «Sud-Ouest»

BORDEAUX - Le quotidien «Sud-Ouest» révèle mercredi que François Bayrou lui a confié avoir refusé en février 2004 «une alliance contre Chirac» proposée par Nicolas Sarkozy, et ne plus avoir parlé depuis au président de l'UMP.

L'entourage de Nicolas Sarkozy a catégoriquement démenti cette proposition d'alliance. «C'est totalement faux», a-t-on déclaré de même source.

François Bayrou a donné cette information à «Sud-Ouest» le 16 mars dernier, lors d'une interview devant un panel de cinq lecteurs, cinq journalistes et plusieurs invités. L'extrait peut être écouté sur le site Internet du quotidien.

«On ne peut pas rencontrer plus différents que Nicolas Sarkozy et moi. Je n'ai pas parlé avec lui depuis trois ans», confiait alors François Bayrou lors de cet entretien, avant d'expliquer les raisons de cette rupture de relations.

Selon M. Bayrou, Nicolas Sarkozy lui a fait cette proposition d'alliance lors d'une rencontre dans la maison du journaliste Jacques Chancel, dans les Hautes-Pyrénées, où il passait des vacances en famille.

«Nicolas Sarkozy venait d'être élu à la tête de l'UMP. Le dimanche suivant, il me fait inviter chez Jacques Chancel (...) et Sarkozy me dit: 'Je te propose une alliance contre (Jacques) Chirac. On va faire les jeunes et on va le démoder, lui qui est vieux. On va lui faire la guerre, et au bout du compte, on fait alliance contre Chirac'. «Je lui dis: 'ça ne m'intéresse pas. Je ne veux pas faire d'alliance avec toi. Je ne veux pas faire d'alliance contre Chirac sur le critère de l'âge. Cela ne me ressemble pas. Alors tu fais ce que tu veux, mais moi, je ne le ferai pas. «Depuis, en effet, il y a comme un froid entre nous», a déclaré le président de l'UDF.

Selon l'article de «Sud-Ouest», François Bayrou avait expressément demandé la veille de la parution de l'entretien, que ces «propos off» ne soient pas utilisés. Mais le quotidien a estimé que «aujourd'hui ces confidences prennent tout leur sens».

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   

Revenir en haut Aller en bas
 
2ème tour Présidentielles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» MON DERNIER AVIS pour le 2ème tour
» Régionales 2ème tour.
» Quel lait infantile bio 2ème âge?
» [09] Ariège
» Tour du Roc. Granville (50).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RouenForum.com, le forum de toute l'agglo rouennaise! :: Discussions générales :: Discussions générales-
Sauter vers: