RouenForum.com, le forum de toute l'agglo rouennaise!


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Pour avoir accès à tous les sujets, votre inscription est nécessaire, cliquez ICI


Partagez | 
 

 2ème tour Présidentielles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Pour qui pensez-vous voter au 2ème tour ?
Nicolas Sarkozy
40%
 40% [ 4 ]
Ségolène Royal
50%
 50% [ 5 ]
Vote blanc ou nul
10%
 10% [ 1 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 12:38

Sarkozy visite un chantier


PARIS - Nicolas Sarkozy s'est rendu mercredi matin sur un chantier parisien pour réaffirmer sa volonté de «revaloriser le travail» s'il est élu à l'Elysée le 6 mai.

«J'ai choisi de venir dans l'industrie du bâtiment parce qu'il y a beaucoup d'offres d'emplois qui ne sont pas satisfaites», a expliqué le candidat UMP, accompagné de quelques journalistes pour cette visite d'un chantier de construction de 100 logements destinés au personnel de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, boulevard Serrurier, dans le XIXe arrondissement.

Tête nue -il a refusé de mettre un casque-, M. Sarkozy a visité pendant 45 minutes le chantier, discutant avec les ouvriers, en majorité immigrés. Tous lui ont fait part des difficultés de recrutement.

«On est dans un système où celui qui ne veut pas travailler peut rester assisté et cela, ce n'est pas bien vis-à-vis de ceux qui travaillent. Les gens qui travaillent sur le chantier ne peuvent pas accepter que ceux qui ne travaillent pas gagnent autant qu'eux», a remarqué M. Sarkozy.

Le candidat UMP a réitéré son engagement de «poser la question du pouvoir d'achat» et de «libérer les 35 heures». «Ici c'est un beau métier, ils travaillent dur, ils se lèvent tôt le matin (...) moi je veux parler pour la France qui travaille», a souligné M. Sarkozy.

Le sénateur-maire PS du XIXe arrondissement Roger Madec, qui n'avait pas été informé de cette visite «en catimini», a dénoncé «l'hypocrisie d'une visite de chantier de logements dans l'arrondissement parisien qui fait le plus d'effort en matière de logements sociaux par un candidat dont la commune (Neuilly-sur-Seine) ne respecte pas la loi sur les 20% de logements sociaux».

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 17:15

Europe :
Nicolas Sarkozy poursuit la déconstruction de l'Europe


- Nicolas Sarkozy annonce l'adoption d'un nouveau TCE par voie parlementaire, par la petite porte. C'est le meilleur moyen de poursuivre l'éloignement des français et de l'Europe

- François Bayrou et Ségolène Royal sont en accord pour soumettre un TCE niveau aux français

- l'amitié franco allemande au coeur de la construction européenne est mise en péril avec Nicolas Sarkozy qui martèle que "nous, on a pas inventé la solution finale" :
http://www.dailymotion.com/video/x1n371_sarkozy-franceallemagne


Voici un corpus de blogs influents pro-européens et de forums généralistes :

http://www.taurillon.org/Que-Nicolas-Sarkozy-et-Segolene-Royal-parlent-d-Europe

http://www.europeus.org
http://www.cafebabel.com/fr/article.asp?T=T&Id=10668

http://www.eurosduvillage.com/Gilles-SAVARY-Segolene-Royal-est.html

www.publius.fr

http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?u=http%3A//forum.orange.fr/forums.php%3Fidservice%3D10004%26idsection%3D1198

http://www.rmcinfo.fr/forum/viewforum.php?f=1&sid=9f018d16b25ab99473c5ef8c2c5d8c80

Modernisation de la vie publique :

Nicolas Sarkozy est un conservateur institutionnel

- Nicolas Sarkozy propose le statu quo institutionnel, le maintien du cumul des mandats...il est l'héritier du système institutionnel.

- François Bayrou et Ségolène Royal sont en accord pour changer la République, la pratique du pouvoir et garantir l'Etat impartial.

Voici un corpus de sites généralistes pour en débattre :

http://www.rmcinfo.fr/forum/viewforum.php?f=1&sid=9f018d16b25ab99473c5ef8c2c5d8c80

http://www.aufeminin.com/forum/show1_f667_1/societe-divers/politique.html

http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?u=http%3A//forum.orange.fr/forums.php%3Fidservice%3D10004%26idsection%3D1198n

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 19:21

http://sarkostique.over-blog.com:80/article-6484837.html

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
LaurentVDBK (gromove.fr)
Pilier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1178
Age : 46
Ville : Sotteville-lès-Rouen
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 19:29

Je viens de consulter les sondages sur plusieurs sites :
Les organismes officiels donnent sarko vainqueur (variable de 51% à 54% contre 46% à 49% pour ségo), alors que sur des sites et forums, les votes en ligne donnent ségo 1ère.
Les votes des internautes seraient donc l'inverse des votes de francais en général ? Quels sondages croire ? J'ai mon idée : arretons de regarder les sondages et on verra bien le résultat le jour J !

_________________

Mon photo-blog : www.gromove.fr"
Revenir en haut Aller en bas
http://gromove.over-blog.com/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 19:32

Ce qui me rassure, c'est qu'à chaque élection présidentielle, le favori des sondages au deuxième tour a perdu! :)

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 19:42

Suite de mon post de 14h26...
http://www.sudouest.com:80/250407/une.asp?Article=250407a24133.xml

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 19:45

Mercredi 25 avril : Ségolène Royal invitée de "A vous de juger" sur France 2 à 20h50 (c'est tout de suite... :) )

Jeudi 26 avril : Ségolène Royal invitée de "Face à la une" sur TF1 à 20h20

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 21:17

Sarkozy prêt à dialoguer mais pas à débattre avec Bayrou


PARIS - Nicolas Sarkozy a dit non mercredi soir au débat contradictoire proposé par François Bayrou avant le second tour de l'élection présidentielle mais s'est dit prêt à discuter avec le président de l'UDF.

"Le débat du deuxième tour, c'est Mme Royal et M. Sarkozy. Voilà ce qu'ils ont, dit les Français", a déclaré sur TF1 le candidat de l'UMP à l'Elysée, qui est arrivé en tête dimanche du premier tour, devant la candidate socialiste.

"Dans une compétition de football, il y a une finale. La finale c'est entre le numéro 1 et le numéro 2. Le numéro 3, il fait autre chose mais il n'est pas dans la finale", a poursuivi l'ancien ministre de l'Intérieur.

"Pour le reste, je reste un homme de dialogue, d'écoute et d'ouverture", a-t-il ajouté. "Si M. Bayrou souhaite qu'on travaille, qu'on réfléchisse, que je l'écoute, je le ferai bien volontiers sous une forme qui reste à déterminer. Pour ma part je suis très ouvert."

Nicolas Sarkozy s'est dit prêt à engager ce dialogue à tout moment : "S'il souhaite que je rencontre les parlementaires, les élus ou les instances de l'UDF pour écouter ce qu'ils ont à dire, pour préciser un certain nombre de choses (...), je serai toujours présent, aujourd'hui, demain, jusqu'au 6 mai et même, si je suis élu, après."

Prié de dire s'il tiendrait compte des éventuelles demandes de François Bayrou, il a répondu : "Pourquoi pas, il faut voir, on peut discuter."

Le président de l'UDF a déclaré mercredi qu'il souhaitait un débat télévisé avec Ségolène Royal et s'est dit prêt à faire de même avec Nicolas Sarkozy. La candidate socialiste propose pour sa part à François Bayrou de débattre devant des journalistes de la presse quotidienne régionale.

Nicolas Sarkozy a jugé "tout ceci un petit peu dérisoire".

CONFUSION

"Moi je pense (...) aux deux millions de chômeurs, je pense aux problèmes qu'il y aura sur les épaules du futur président de la République", a-t-il déclaré. "Ces problèmes n'ont rien à voir avec toute cette agitation. Croyez-moi, dans quelques jours on ne parlera plus de ça."

Il a dit comprendre que "M. Bayrou (...) souhaite être là absolument" mais il a estimé que ce type de démarche ne ferait que "mettre de la confusion" et qu'il y avait une "nécessité de clarté pour respecter le choix des électeurs".

Il a réaffirmé que l'UDF avait à ses yeux "sa place dans la future majorité présidentielle", s'il était élu.

"En tout cas, les choses sont claires : il n'y aura pas de débauchage, il n'y aura pas de marchandage", a-t-il ajouté. "Je veux être le candidat qui rassemble le peuple de France et non pas le candidat qui négocie avec tous les partis politiques."

Nicolas Sarkozy a confirmé qu'il avait appelé le président de l'UDF lundi mais pour le "féliciter parce qu'il a fait une bonne campagne" et lui dire qu'il comprenait "sa déception" - "Il n'a pas eu le temps de me rappeler. Je ne lui en veux pas."

Le président de l'UDF, qui a obtenu dimanche 18,57% des suffrages, que Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal se disputent aujourd'hui, refuse de donner une consigne de vote.

L'ancien ministre de l'Intérieur a estimé que François Bayrou était "tout à fait logique avec sa démarche".

"Il pense que Mme Royal ne sera pas une bonne présidente de la République, il pense que je ne serai pas un bon président de la République. Au fond il pense qu'il n'y avait que lui qui pouvait être un bon président de la République (...) C'est son droit", a-t-il dit. "Moi je ne pense pas qu'on rénove la vie politique en s'abstenant de faire un choix."

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 21:19

Royal se prépare «au mieux» à l»'épreuve» du débat avec Sarkozy

PARIS - Le débat d'entre-deux tours du 2 mai avec Nicolas Sarkozy sera «une épreuve» et «un moment difficile», a consenti mercredi soir Ségolène Royal, qui a dit s'y préparer «au mieux».

«C'est une épreuve, c'est un moment difficile et je m'y prépare au mieux», a reconnu la candidate socialiste sur France-2. «C'est une étape importante» mais pas «déterminante», a-t-elle cependant estimé.

«Les Français nous connaissent, nous regardent, peuvent comparer deux visions de la France, deux tempéraments, deux personnalités très différentes», a-t-elle souligné. C»'est un élément très important pour qu'ils affinent leur jugement».

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 21:20

Darfour: Ségolène Royal «n'exclut pas» un boycott des JO de 2008 en Chine

PARIS - Face au «génocide abominable» au Darfour, Ségolène Royal a indiqué mercredi qu'elle «n'excluait pas» de boycotter les Jeux Olympiques de Pékin pour contraindre la Chine à cesser de soutenir les autorités soudanaises au sein du Conseil de sécurité de l'ONU.

«Il faut en effet lever la menace des Jeux Olympiques», a-t-elle estimé sur France-2. Alors qu'on lui demandait si elle pourrait aller jusqu'à leur boycott, elle a répondu: «je ne l'exclus pas, parce qu'à un moment, lorsqu'il y a une telle inaction, une telle inertie, il faut que tous les moyens soient utilisés pour que ça bouge».

«On sait que la Chine est un acteur important dans cette partie du monde. Je pense qu'il faut qu'il y ait des menaces de sanctions très fermes», a-t-elle ajouté. «Ce n'est pas parce qu'il y a du pétrole dans le sous-sol qu'il faut laisser faire ce génocide abominable.»

«La communauté internationale est restée trop longtemps indifférente par rapport à ce drame et aujourd'hui il faut vraiment agir et pas seulement se plaindre dans des discours», a exhorté la candidate socialiste, qui a réclamé des «corridors humanitaires».

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 21:28

M. Besson transfuge du PS qui vient de rejoindre l'UMP était le plus virulent contre Sarko en 2005.
Il a le record du monde de retournement de veste en politique: 15 jours.

Mais... Record du monde battu lundi!!!
Le maire de Rouen a fait mieux: 3 jours... :)

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 22:11

http://www.dailymotion.com/group/32571/video/x1t6wa_bayrou-off-balance-sarko

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Mer 25 Avr - 22:37

http://www.dailymotion.com/related/3041578/video/xrl89_le-vrai-sarkozy-90min/1

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 9:21

Extrait de Libération, 25 avril "Les dix fractures programmées de Sarkozy"

Ce que Nicolas Sarkozy veut faire.
Alors que la France compte 1,3 million de demandeurs de HLM, Nicolas Sarkozy, entend fixer «une obligation annuelle de vente de 1 % du parc social, soit 40 000 logements» sociaux par an. (…). La mise en oeuvre d'un tel programme risque aussi de réduire l'offre d'habitat social, au moment même où les loyers du privé flambent et deviennent inaccessibles aux ménages à petits revenus.

Ce que Nicolas Sarkozy a fait.
Président du conseil général des Hauts-de-Seine, Nicolas Sarkozy a décidé en 2005 de vendre 4 000 HLM dans son département en cinq ans (…) Autre fait d'armes : maire de Neuilly pendant neuf ans, Nicolas Sakozy n'a jamais accordé une quelconque priorité au logement social. Sa ville compte moins de 3 % de HLM. C'est l'une des pires élèves parmi les communes de France, bien en deçà des objectifs de la loi SRU qui impose 20 % de logements sociaux.
----------------------------------------------------------------------
Le Projet de Ségolène Royal
Tout commence par le logement


Relancer la production de logements abordables pour tous :
• Construire 120 000 logements sociaux par an grâce à une incitation au livret A
• Conditionner les avantages fiscaux donnés et les aides publiques aux propriétaires à une modération des loyers.
• Avec les Régions, l’Etat aidera à la mise en place d’un programme de logement pour les étudiants et les jeunes travailleurs.

Un effort de solidarité dans l’ensemble des communes :
• L’Etat pourra se substituer aux maires qui n’appliquent pas la loi SRU pour construire des logements sociaux, c’est-à-dire avoir au moins 20 % de logement sociaux dans sa ville.
« L’Etat se substituera à la carence de ceux qui s’enferment dans l’égoïsme territorial en y lançant lui-même les programmes de logement nécessaires. »
• Sanctionner financièrement les communes qui ne respectent pas le ratio moyen de un pour mille habitants pour les hébergements d’urgence.
• Rendre réellement effectif le droit au logement opposable.

Augmenter le pouvoir d’achat :
• Créer un service public de la caution pour assurer les impayés de loyer et éviter les expulsions en sécurisant les propriétaires. En contrepartie, les propriétaires s’engageront à une modération des loyers.
• Augmenter les allocations logement pour limiter à 25% le montant des dépenses de logement pour les ménages modestes.

Favoriser l’accession à la propriété pour tous :
• Encourager l’accès à la propriété par l’extension des prêts à taux zéro :
« Nous devons favoriser l’accès à la propriété, parce que c’est un élément de sécurité.»
• Dans le logement social, les locataires qui ont payé pendant 15 ans leur loyer auront un accès facilité pour accéder à la propriété.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 12:53

http://www.dhnet.be/breaking_news.phtml?id=177400&source=afp&status=3

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 13:21

Débat télévisé entre Ségolène Royal et François Bayrou samedi

PARIS - Le débat proposé par Ségolène Royal à François Bayrou pour clarifier leurs points de convergence et de divergence aura lieu samedi sur les chaînes du groupe Canal+, annonce Jean-Louis Bianco, co-directeur de campagne de la candidate socialiste.

"Il y a un accord avec les chaînes de télévision et le candidat centriste", a-t-il déclaré à la presse au QG de campagne de Ségolène Royal.

Cette rencontre d'une heure sera retransmise en direct et en clair à partir de 11h00 sur Canal+ et sa chaîne d'information en continu i-Télévision.

L'enregistrement de l'émission sera mis ensuite à disposition des chaînes de télévision qui le souhaiteront.

Les quelque sept milliers d'électeurs qui ont voté pour le candidat centriste dimanche pourraient faire pencher la balance à gauche ou à droite lors du second tour du 6 mai.

Le débat devait être animé par deux modérateurs dont Michel Denisot, présentateur du Grand journal diffusé le soir sur Canal+.

L'équipe de campagne de Ségolène Royal a d'ores et déjà déclaré que les règles d'égalité de temps de parole seraient respectées.

"On avait dit : il y a aura un débat public et pas de tractations de couloir", s'est félicité François Rebsamen, l'autre directeur de campagne de Ségolène Royal.

Il a évoqué la possibilité d'inviter des journalistes de la presse quotidienne régionale intéressés par le débat.

Il avait été évoqué un moment la possibilité d'organiser un débat entre Ségolène Royal et François Bayrou à l'occasion d'un forum organisé vendredi par la presse quotidienne régionale où doivent être successivement auditionnés Nicolas Sarkozy à 09h00 et Ségolène Royal à 11h00.

La candidate socialiste a accusé jeudi matin Nicolas Sarkozy d'avoir fait pression sur le Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR) pour empêcher la participation de François Bayrou à ce débat.

"En France, la presse est libre, sauf lorsqu'elle subit quelques pressions, ce qui est dommageable", a déclaré la candidate socialiste en marge d'un déplacement à Paris.

"Ce n'est pas le président (du syndicat) de la presse quotidienne régionale qui a été reçu, paraît-il, par Nicolas Sarkozy, qui va empêcher le moindre débat", avait-elle ajouté.

Jean-Louis Bianco a estimé que le SPQR avait manqué une "occasion historique".

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
Lucyfer
Habitué(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 35
Ville : Sotteville les Rouen
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 15:43

COMPARONS !

Voici quelques éléments factuels qui démontrent, s'il en était besoin, que les propositions du candidat centriste au premier tour étaient, sans aucun doute, plus proche de celle de Nicolas Sarkozy que d'Arlette Laguiller ou d'Olivier Besancenot.

Economie :


François Bayrou proposait de payer les heures supplémentaires 35 % de plus qu'une heure normale sans charge supplémentaire pour l'entreprise.
Nicolas Sarkozy propose d'exonérer les heures supplémentaires de charges patronales et salariales, ce qui permet :
-> au salarié de toucher 60 % de plus (contre 35 % avec Bayrou)
-> à l'entreprise de payer l'heure supplémentaire moins qu'une heure normale (elle coûte plus qu'une heure normale avec la mesure Bayrou)

François Bayrou proposait d'augmenter les crédits de la recherche de 5 % par an pendant 10 ans.
Nicolas Sarkozy propose de les augmenter de 4 milliards d'euros (40 % en 5 ans).

François Bayrou proposait d'obliger l'Etat à respecter des règles en matière de délais de paiement.
Nicolas Sarkozy propose que l'Etat apure instantanément toutes ses dettes de plus de 45 jours à l'égard des PME dès son arrivée.

François Bayrou proposait de garantir 20 % des marchés publics aux PME.
Nicolas Sarkozy propose de renégocier le traité OMC qui nous interdit actuellement cette politique.

Dette :

François Bayrou proposait d'interdire à l'Etat d'emprunter pour financer son fonctionnement courant
Nicolas Sarkozy aussi.
François Bayrou proposait de réformer l'Etat.
Nicolas Sarkozy propose une méthode et une ambition précises : ne remplacer qu'un fonctionnaire sur deux partants à la retraite.

Fiscalité :

François Bayrou proposait d'alléger la fiscalité sur le patrimoine (exonération des droits de succession en ligne directe et réforme de l'ISF).
Nicolas Sarkozy propose d'exonérer de droits de succession 95% des patrimoines, de mettre le bouclier fiscal à 50% et de permettre aux personnes redevables de l'ISF de réduire jusqu'à 50 000 euros l'impôt dû à raison des sommes investies dans le financement des projets des PME.

Education :

François Bayrou proposait de donner à tous les lycées de France un égal accès aux formations supérieures d'excellence.
Nicolas Sarkozy propose la même mesure de discrimination positive pour rétablir l'égalité réelle des chances.

François Bayrou proposait d'investir dans l'université et de leur donner plus de liberté de gestion.
Nicolas Sarkozy propose d'augmenter de moitié le budget de l'enseignement supérieur et d'engager une réforme profonde des universités en leur donnant l'autonomie.

Logement :

François Bayrou proposait de créer un système d'assurance mutuelle pour supprimer les garanties et cautions exigées des locataires.
Nicolas Sarkozy propose la création d'un service public de la caution.

Transports :

François Bayrou proposait le service minimum garanti dans les transports publics.
Nicolas Sarkozy le fera dès l'été.

Agriculture :

François Bayrou proposait le maintien d'une PAC ambitieuse, des aides à l'installation, d'encourager l'investissement dans l'aval des filières, d'étendre dans le monde la politique de traçabilité et les normes sanitaires et environnementales européennes.
Nicolas Sarkozy aussi.

Démocratie :

François Bayrou proposait de limiter le nombre de ministres à 20.
Nicolas Sarkozy propose de limiter à 15.
François Bayrou proposait de limiter le droit de nomination du Président de la République
Nicolas Sarkozy propose de soumettre les nominations importantes à l'approbation des commissions compétentes du Parlement.

Environnement :

François Bayrou proposait une taxe sur les énergies fossiles.
Nicolas Sarkozy propose une redevance sur le transport routier pour doubler le financement des infrastructures de transport ferroviaires, fluviales et maritimes. Il propose aussi une taxe sur le contenu en carbone des produits importés de pays qui ne s'engagent pas dans le protocole de Kyoto : le produit de cette taxe augmenterait les recettes propres de l'Union européenne pour financer une politique commune de la recherche.

Retraites :

François Bayrou proposait de réformer les régimes de retraite et revaloriser les petites pensions.
Nicolas Sarkozy propose de rétablir l'équité entre les régimes de retraite en reformant les régimes spéciaux, ce qui donner les marges de manoeuvre nécessaires pour revaloriser très sensiblement le minimum vieillesse et les pensions de réversion.

Institutions :

François Bayrou proposait une démocratie assainie reposant sur la responsabilité des gouvernants ainsi que la séparation et le contrôle des pouvoirs.
Nicolas Sarkozy propose une démocratie irréprochable (il n'y a pas besoin de changer le numéro de la République pour cela, la Vème ayant permis de réconcilier notre pays avec la stabilité et l'efficacité des institutions) avec : un renforcement des prérogatives du Parlement (une plus grande maîtrise de l'ordre du jour, la fin du domaine réservé en matière de défense et de politique internationale, instauration d'un contrôle sur l'activité des services de renseignement), la validation des nominations de hauts responsables par le Parlement, une justice vraiment responsable et vraiment indépendante (le Chef de l'Etat cesse de présider le CSM dont la composition est élargie à des non magistrats), un statut de l'opposition conforté (un Président qui s'engage sur des résultats et rend régulièrement compte aux Français, un Président qui vient expliquer sa politique et ses initiatives devant la représentation nationale (défense, politique extérieure, Europe, développement ...).
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 16:28

Le débat Royal-Bayrou devrait se tenir samedi à 11h ou midi

PARIS - Le débat entre Ségolène Royal et François Bayrou devrait se tenir samedi à 11h ou midi dans le studio du «Grand Journal» de Canal+, a annoncé jeudi l'entourage de la candidate PS. La chaîne cryptée a toutefois fait état de contraintes techniques.

«Il y a un accord» avec François Bayrou, a indiqué en début d'après-midi Jean-Louis Bianco, codirecteur de campagne de Ségolène Royal, selon qui ce débat se tiendrait à 11h. Selon le service de presse de Mme Royal, il pourrait être décalé à midi.

Cet échange durera une heure et sera retransmis en direct par iâTélé et Canal+, en partenariat avec France-Inter et diffusé ensuite à toutes les chaînes télévisées, a précisé M. Bianco. Il sera animé par un ou deux journalistes, dont Michel Denisot.

On précisait jeudi après-midi à Canal+ que l'heure du débat posait quelques difficultés à la chaîne, cryptée à cet horaire. «Nous avons des contraintes d'horaire et d'ouverture de plages en clair», y expliquait-on. «Nous sommes encore en discussion avec le Parti socialiste et l'UDF (...) Pour l'instant, rien n'est décidé».

Dans l'entourage de la candidate socialiste, on indiquait ne pas avoir été informé de ces écueils.

«Les discussions sont encore en cours, mais de toute façon le débat se fait, et il se fait samedi quoi qu'il arrive» vers 11h ou midi, assurait-on jeudi dans l'entourage de François Bayrou.

«Il y aura un débat public, il n'y aura pas de tractations de couloir et la séquence sera terminée», a précisé François Rebsamen, également codirecteur de campagne de la candidate socialiste. Il a fait part de contraintes pour organiser le débat devant la presse quotidienne régionale initialement envisagé.

Ségolène Royal se rendra malgré tout au Forum de la presse quotidienne régionale vendredi à 11h, mais seule.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 16:31

L'UMP lance sur la toile un blog attrape-centristes

PARIS - L'UMP a lancé sur internet un blog attrape-centristes, contrefeu à la volonté du président de l'UDF François Bayrou de s'incruster dans la campagne du second tour de l'élection présidentielle.

Les animateurs de
http://www.ledebatudfump.com
ne sont autres que l'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, UMP venu de l'UDF, et le ministre de l'Education Gilles de Robien, seul membre de l'UDF au gouvernement, en rupture avec son président.

Eliminé au premier tour, dimanche, François Bayrou a refusé de donner une consigne de vote à ses 6,8 millions d'électeurs, que se disputent désormais le candidat de l'UMP Nicolas Sarkozy et sa rivale socialiste Ségolène Royal.

Le blog propose une "charte des valeurs communes UDF-UMP" en 10 points, de la rénovation des pratiques politiques au "respect des valeurs morales et religieuses garanti par la laïcité", en passant par la réduction de la dépense et de la dette publiques, une "vision humaniste de l'économie" et la "reconnaissance du rôle central de la famille".

"L'UDF et l'UMP gouvernent tous les jours ensemble dans les communes et les départements", rappelle le ministre de la Justice Pascal Clément.

Des personnalités de l'UDF déclarent leur soutien pour le candidat de l'UMP, tel le sénateur Jean-Pierre Abelin - "Sarkozy est le meilleur candidat".

"Je voterai au second tour pour Nicolas Sarkozy", déclare pour sa part le ministre UMP délégué à l'Enseignement supérieur et à la Recherche François Goulard, qui s'était pourtant fâché avec son ancien collègue de l'Intérieur et avait choisi de soutenir la candidature du président de l'UDF.

Quant au philosophe et ancien ministre de l'Education nationale Luc Ferry, il s'interroge gravement sur un sujet ... philosophique : "Le centre existe-t-il ?"

Les internautes - en particulier les sympathisants de l'UMP et de l'UDF - son invités à "poster" des commentaires.

"Je ne suivrai pas François Bayrou sur la colline de l'extrême-centre", proclame ainsi un anonyme prénommé Marc, "électeur de sensibilité centre droit".

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 20:48

Le débat Royal-Bayrou toujours en suspens

PARIS - Envisagé d'abord devant la presse régionale, puis devant les caméras du groupe Canal Plus, le débat, inédit et souhaité par les deux parties, entre Ségolène Royal et François Bayrou était toujours incertain jeudi soir.

La candidate socialiste avait proposé de débattre avec le dirigeant centriste vendredi dans le cadre d'un forum de la presse quotidienne régionale, mais devant les réserves de la PQR, l'option d'un débat télévisé sur les chaînes du groupe Canal Plus avait été retenue.

Prévu samedi à 11h00 sur i-télé, Canal Plus et France Inter, le débat de "clarification" ne pourra se dérouler compte tenu des contraintes d'égalité de temps de parole imposées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), a fait savoir Canal Plus.

L'entourage de Ségolène Royal a crié au scandale et pointé du doigt l'UMP de Nicolas Sarkozy.

Jack Lang, "conseiller spécial" de la candidate socialiste, a parlé de "pressions politiques" et évoqué une "atteinte intolérable à la liberté d'information".

La chaîne cryptée a expliqué ne pas être en mesure de respecter les règles d'égalité de temps de parole entre candidats, édictées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Ce dernier s'est défendu de toute pression.

"(Le CSA) dément être intervenu auprès de Canal Plus au sujet de ce débat dont l'organisation relève de l'entière responsabilité éditoriale de la chaîne", a déclaré dans un communiqué l'organisme de contrôle de l'audiovisuel.

Pour l'UDF Jean Arthuis, président de la commission des Finances du Sénat, ce double contre-temps "révèle l'improvisation dans laquelle Mme Royal fait sa campagne".

"C'est dire combien tout ça est très bricolé, très artificiel et ne doit pas détourner les Français du débat véritable qui est celui entre ceux qui sont arrivés en finale pour ce deuxième tour, c'est-à-dire Mme Royal et M. Sarkozy", a déclaré sur RTL le ministre délégué au Budget Jean-François Copé, porte-parole du gouvernement.

DEVANT LA PRESSE ÉCRITE?

Les deux candidats en lice au second tour doivent se retrouver devant les caméras le 2 mai.

Jack Lang a mis en cause l'explication avancée par la chaîne cryptée pour renoncer à organiser le débat.

"Cette affirmation est exactement contraire à la lettre adressée par (le président du CSA) Michel Boyon le 24 avril à Patrick de Carolis (président de France Télévisions), dans laquelle il est dit qu'un temps équivalent doit être accordé dans la mesure du possible, à l'autre candidat", a expliqué l'ancien ministre de la Culture.

Selon lui, "il aurait suffi à Canal Plus de proposer à M. Sarkozy, un droit d'expression correspondant".

François Hollande a suggéré que le débat ait lieu devant la presse écrite et dénoncé des pressions.

"Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a des règles. Je ne connais pas le fondement de sa décision mais puisque le débat ne peut pas avoir lieu à la télévision, la séance d'information, puisqu'il s'agit de cela, peut se faire devant la presse écrite et là je pense que personne ne viendra l'empêcher", a expliqué le premier secrétaire du PS lors d'une conférence de presse à Bordeaux.

"Je sens que du côté de l'UMP, de Nicolas Sarkozy, il y a des pressions. Je ne sais pas si on y cède mais je pense que ce n'est jamais mauvais qu'il y ait du dialogue", a-t-il ajouté.

"D'une manière ou d'une autre, il aura lieu", a assuré en guise de conclusion provisoire Julien Dray, l'un des porte-parole de Ségolène Royal.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 20:58

S'il est élu, Sarkozy abandonnera toute autre «fonction élective et partisane»

PARIS - Le candidat de l'UMP Nicolas Sarkozy a promis jeudi que si il est élu président de la République, il abandonnera immédiatement toute autre «fonction élective et partisane».

Invité de l'émission «A vous de juger» sur France-2, Nicolas Sarkozy a rappelé qu'il ne souhaitait pas que le président «ne s'occupe que de l'international» et que «le Premier ministre ne s'occupe que du national».

«Le président de la République, s'il est élu pour cinq ans, c'est pour qu'il fasse du travail à la maison. Le président de la République ne peut pas se désintéresser de la réforme de l'état», a ajouté Nicolas Sarkozy, soulignant: «si je suis président de la République, j'abandonnerai immédiatement toute fonction élective et partisane».

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 21:23

http://www.wat.tv/playlist/464258/video/468519/frantzy-Segolene-2.html

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 21:27

Nicolas Sarkozy apporte son soutien à Bronislaw Geremek

PARIS - Nicolas Sarkozy a apporté jeudi soir son soutien «à Bronislaw Geremek», ancien dissident membre de Solidarnosc et ancien ministre polonais des Affaires étrangères, menacé d'être «déchu de son mandat de député européen» pour avoir refusé de se soumettre à une loi exigeant des responsables publics qu'ils déclarent ne pas avoir collaboré avec les organes de la police politique de la Pologne communiste.

«Je connais M. Geremek pour qui j'ai beaucoup d'admiration, et soupçonner M. Geremek lorsque l'on sait le rôle qu'il a joué à Gdansk avec Lech Walesa», s'est indigné Nicolas Sarkozy, invité de «A vous de juger» sur France-2.

«C'est particulièrement inadmissible de soumettre M. Geremek a cette nouvelle législation et je veux dire pour le coup que je suis très préoccupé par le gouvernement polonais actuel», a-t-il ajouté.

«C'est très préoccupant ce qui se passe en Pologne aujourd'hui, et je veux dire que j'apporte mon soutien à M. Geremek», a conclu Nicolas Sarkozy.

La loi, entrée en vigueur le 15 mars sous la houlette du tandem conservateur des frères Kaczynski, exige de quelque 700.000 personnes, y compris les professeurs d'université, les journalistes et les hommes politiques, qu'ils rendent des comptes sur d'éventuelles collaborations passées.

Un certain nombre d'intellectuels ont décidé de résister à cette injonction. Bronislaw Geremek, proche de Lech Walesa à la grande époque de Solidarnosc, ancien ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2000, et aujourd'hui député européen, en fait partie.
------------------------------------------------------------------
François Bayrou en parlais hier à 16h... :)

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Jeu 26 Avr - 21:54

Nicolas Sarkozy pour retirer des soldats français d'Afghanistan

PARIS - Le candidat de l'UMP à l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy s'est prononcé pour un retrait des soldats français d'Afghanistan.

"Il était certainement utile qu'on les envoie dans la mesure où il y avait un combat contre le terrorisme. Mais la présence à long terme des troupes françaises à cet endroit du monde ne me semble pas décisive", a-t-il jeudi soir dans le cadre de l'émission "A vous de juger", sur France 2.

"D'ailleurs le président de la République (Jacques Chirac) a pris la décision de rapatrier nos forces spéciales et un certain nombre d'éléments. C'est une politique que je poursuivrai", a ajouté l'ancien ministre de l'Intérieur, donné favori par les sondages sur les intentions de vote au second tour du scrutin.

Selon le ministère de la Défense, 1.100 militaires français sont engagés dans le "Regional capital command" de Kaboul.

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 57
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   Ven 27 Avr - 9:12

Bayrou se dit certain que Sarkozy a fait pression sur Canal+


PARIS - François Bayrou affirme que Nicolas Sarkozy a exercé des pressions pour empêcher la tenue du débat télévisé qu'il devait avoir avec Ségolène Royal samedi sur l'antenne de Canal+.

"Je n'en ai pas la preuve mais j'en ai la certitude", a déclaré le président de l'UDF au micro de RTL.

"Lorsque j'ai tenu une conférence de presse mercredi j'ai parlé de la part de Nicolas Sarkozy d'intimidation et de menace. C'est exactement là où on en est", a-t-il ajouté.

Ce débat entre la candidate socialiste, qui sera face à Nicolas Sarkozy au second tour le 6 mai, et le candidat arrivé en troisième position au premier tour serait inédit dans une campagne présidentielle en France.

Canal+, qui avait proposé d'accueillir cette rencontre, a retiré son offre jeudi faisant valoir le respect des règles du temps de parole imposées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Le CSA a démenti être intervenu auprès de la chaîne cryptée pour annuler la tenue du débat.

L'UMP, par l'intermédiaire de François Fillon, conseiller politique de Nicolas Sarkozy et "premier ministrable", avait, avant la déclaration de François Bayrou, minimisé la polémique. Ce débat, dit-il dans un entretien accordé à 20 Minutes, "n'est pas un événement politique mais un coup médiatique".

Certains commentateurs politiques notent que la tenue d'un débat entre Ségolène Royal et François Bayrou - avant celui que les deux finalistes auront le 2 mai comme c'est de tradition dans l'entre-deux tours - pourrait gêner le candidat de l'UMP, qui se verrait d'une certaine manière ravir la vedette.

François Bayrou qui, lors de cette même conférence de presse mercredi à Paris, a évoqué "la proximité (de Nicolas Sarkozy) avec les milieux d'affaires, les puissances médiatiques", a dit disposer d'éléments à l'appui de son affirmation que l'ancien ministre de l'Intérieur était intervenu et avait fait pression.

Il a dit s'appuyer "sur des témoignages nombreux (de pressions) adressées pas seulement à la direction de Canal+ mais à tous ceux qui s'intéressaient à ce débat et avaient l'intention de le retransmettre".

"Il se trouve que ce débat a été annulé en arguant, ou en prétendant, qu'il y avait des règles du CSA et une demande du CSA qui empêcherait la tenue du débat", a ajouté François Bayrou. "Ceci est absolument faux".

Le dirigeant centriste, dont l'UMP et le PS se disputent en prévision du second tour les quelques sept millions d'électeurs qui ont voté pour lui dimanche dernier, a affirmé qu'il n"acceptera pas que "dans mon pays on verrouille l'information".

"Ici, par toute une série de réseaux (...), qui rapprochent de très grandes puissances financières et de très grandes puissances médiatiques autour de Nicolas Sarkozy, des interventions directes sont faites auprès des rédactions, sont faites auprès des chaînes, de manière que l'information se trouve verrouillée", a ajouté François Bayrou.

"On est en train de choisir le chemin d'une régression immense qui met en cause le droit élémentaire des Français à être informés", a poursuivi le dirigeant centriste.

"Et songez que Nicolas Sarkozy n'est pas encore élu. Alors, qu'en sera-t-il s'il est élu?".

_________________

Mon portrait par Sébastien Bailly responsable du site internet du Paris Normandie
Ma nouvelle passion: la peinture (page8)
Retrouvez moi sur Viadeo
Retrouvez moi sur FaceBook
Retrouvez moi sur OVS Rouen
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2ème tour Présidentielles   

Revenir en haut Aller en bas
 
2ème tour Présidentielles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» MON DERNIER AVIS pour le 2ème tour
» Régionales 2ème tour.
» Quel lait infantile bio 2ème âge?
» [09] Ariège
» Tour du Roc. Granville (50).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RouenForum.com, le forum de toute l'agglo rouennaise! :: Discussions générales :: Discussions générales-
Sauter vers: