RouenForum.com, le forum de toute l'agglo rouennaise!


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Pour avoir accès à tous les sujets, votre inscription est nécessaire, cliquez ICI


Partagez | 
 

 Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
renaissance
Restez sympa, je suis un nouveau membre!


Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 36
Ville : rouen
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Ven 22 Juin - 15:57

Assez d'accord avec "papy".
Le Français a trop tendance à parler "droite" ou "gauche" comme si il y avait une réelle différence entre un homme politique de l'UMP ou du PS. Personnellement je peux pas m'empêcher de me foutre de la tronche de ces glands, tout parti confudu, qui gueule "on a gagné!".... ils ont gagné quoi?? Le droit de payer des impôts est de continuer d'être des prolétaires avec des places de ciné à 9,40€ et des pavillons à 200 000€ minimums qui sont loins de les valoirs?
Bref, le Français est un gros con!
Les hommes politiques ne sont plus des hommes intégres qui se battent pour l'intérêt du pays avec passion. La fierté et l'amour propre, ils ne connaissent pas. Ceux sont des vampires qui ne pensent qu'à leurs propres intérêts. Leurs "amis" politiques ressemblent à des mouchoirs en papier que l'on utilise puis que l'on jette. Les élections sont maintenant, comme le dit trés bien "papy", des shows où il faut se montrer et débiter le plus de promesses possibles en un moins de temps possible.
Au final, c'est toujours le même tour de magie : les "salauds" (les politiques) gagnent et sont adulés par leurs "victimes" (le peuple) qui pensent jouer un rôle dans quelque chose qu'ils ne maîtrisent pas et qu'ils ne comprennent même pas.
Pauvre de nous, pauvre de moi!
Revenir en haut Aller en bas
renaissance
Restez sympa, je suis un nouveau membre!


Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 36
Ville : rouen
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Ven 22 Juin - 16:07

Pour la TVA "sociale", je rajouterais un petit mot.
Le but est simple :
1/ Moins de charges patronales dans un premier temps.
2/ Cette diminution doit se répercuter sur les prix qui baissent (puisque le prix de revient sera diminué) donc par rapport à avant.
3/ En augmentant la TVA, les prix se retrouvent au même niveau qu'avant.

Résultats :
1/ Pas de perte de pouvoir d'achat.
2/ Plus de TVA donc plus de recettes pour l'Etat.*

Tout le monde devrait être content. En Allemagne, ça fonctionne bien. Il n'y a pas de dérive inflationniste.

Problème : en Allemagne il y a des Syndicats (moins nombreux qu'en France) qui font leur boulot et montrent les dents à chaque fois que les prix aurait tendance à partir à la hausse. De même, les patrons Allemands sont disciplinés et responsables. J'aime bien la France, hein, mais faut appeler un chat, un chat!!
En France, les syndicats (tous!!) sont verreux et les patrons (pas tous mais plus de la majorité) ne pensent qu'à une seule chose : comment entuber le plus possible le "con"sommateur et s'en mettre plein les fouillesau passage.
Donc, une charte sera mise en place spécifiant que les patrons s'engageront à ne pas profiter des aménagements de charges patronales pour augmenter les marges. C'est bien, mais nous sommes en France : le pays de l'indiscipline et du "c'est pas moi, c'est l'autre". Bref, l'idée est bonne mais je pense qu'elle ne pourra être appliquée ou encore que, chose plus certaine, elle sera appliquée et nous seront perdant. Comme d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Ven 22 Juin - 17:19

Merci Renaissance, dans mon intervention précédente je voulais parler des délégués syndicaux, et j'avais omis.
Quelle différence faites-vous entre un délégué syndical et un homme politique? Moi, aucune, chacun des deux fait de la politique à son niveau, et chacun des deux défend les intérêts des autres à travers les siens. Je sais que "Caméra Café" est assez satirique, mais que pensez vous du délégué interprété par Bruno Solo? Pas si "alien" que ça, non? Quand au pseudo, Solo, pour jouer un rôle pareil, ça ne s'invente pas.
Il y a longtemps, je bossais dans une cartonnerie de l'Aisne, et je faisais des stats sur la productivité. Cela me permettait d'accéder à certaines données. Je m'étais amusé à niveler les salaires des cadres en les répartissant sur tous les salariés de l'usine. C'est navrant, se partager le salaire du sous directeur m'aurait rapporté 90 centimes, et faire la révolution culturelle ne me payait pas l'essence du mois. Il n'y avait plus de pyramide des salaires, et plus rien pour tirer les gens vers le haut, car les ânes, sans carotte, ça n'avance pas.
Depuis la préhistoire, celui qui tape le plus fort mange plus. Tout ce que notre civilisation a fait, c'est de changer la façon de taper! Et les types qui en on marre de voir des glands incapables se faire lourder avec des "stock options" alors que eux n'ont droit qu'à un stage ANPE, et qui montent une succursale de Ducros, fines herbes en tous genres, sont-ce des asociaux, ou des gars qui ont compris la loi? (mais celle de l'offre et de la demande).
Bref, l'insécurité, c'est préoccupant, mais se fabriquer soi-même ses déboussolés, faudrait arrêter!
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Lun 25 Juin - 19:07

Jean-Marc Ayrault à la tête du groupe socialiste, une volonté d'apaisement

Les élus socialistes ont choisi la stabilité et manifesté leur volonté d'apaisement après les tensions internes qui ont suivi leur défaite à la présidentielle et aux législatives, en réélisant lundi Jean-Marc Ayrault, 57 ans, à la tête de leur groupe à l'Assemblée nationale.
Son élection pour un troisième mandat, rapide et sans accroc, s'est déroulée dans la galerie des fêtes de l'Hôtel de Lassay, siège de la présidence de l'Assemblée nationale après un repas collectif à la questure du Palais-Bourbon.
Le député-maire de Nantes s'est retrouvé seul en lice au second tour, ses cinq adversaires s'étant tous retirés.
Le député des Landes Henri Emmanuelli et l'ancienne ministre de la Justice, la jospiniste Marylise Lebranchu, s'étaient désistés juste avant l'élection.
Un premier tour de scrutin donnait la mesure d'un rapport de force nettement favorable à Jean-Marc Ayrault qui recueillait 78 voix contre 38 pour le fabiusien Philippe Martin, 33 pour le jospiniste Jean Glavany et 30 voix le royaliste Arnaud Montebourg.
M. Montebourg annonçait aussitôt son retrait en faveur du président sortant. Après une suspension de séance, les deux derniers candidats s'effaçaient et lors d'un deuxième tour formel Jean-Marc Ayrault recueillait 117 voix.
Président du groupe depuis 1997 et l'un des premiers poids lourds à avoir soutenu Ségolène Royal, il aura réussi à s'imposer au lendemain d'un Conseil national du PS où l'appareil du parti, François Hollande en tête, a repris la main et marginalisé l'ex-candidate à la présidentielle.
Outre son charisme personnel au sein du groupe, son élection confirme une volonté d'apaisement des tensions internes.
"J'ai voté pour la stabilité du groupe comme garante de la stabilité du parti", confiait à la sortie de la réunion du groupe le député du Pas-de-Calais, Serge Janquin.
Le Premier secrétaire François Hollande a salué l'élection de Jean-Marc Ayrault qui incarne, selon lui, "un esprit d'équipe, de rassemblement" et de "rénovation".
"Ce n'est pas parce qu'il était déjà président du groupe durant ces 5 dernières années dans l'opposition qu'il n'incarne pas lui-même" le renouveau, "à condition qu'il renouvelle autant qu'il sera nécessaire", a-t-il ajouté.
Le député-maire de Nantes s'est déclaré "fier" du "rassemblement" des députés socialistes autour de lui.
Il s'est présenté à ses collègues comme "le candidat de la rénovation des méthodes (socialistes)".
Prônant un "grand projet de rénovation", il a proposé de réformer le fonctionnement du groupe avec la désignation de 15 vice-présidents, chacun chargé de suivre un département ministériel, d'un porte-parole et d'une "commission de prospective" de 12 membres chargés de préparer les dossiers en amont.
"Parler de +shadow cabinet+ serait un peu prétentieux mais l'idée est de mieux identifier notre travail d'opposition, d'être plus lisible, plus intelligible, plus efficace", a expliqué M. Ayrault à la presse.
Cette sorte de "contre gouvernement" sera désigné mardi lors d'une réunion du groupe.
Dans la foulée de la réélection de M. Ayrault lundi, le fabiusien Didier Migaud, député de l'Isère, a été désigné comme candidat du groupe à la présidence de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, qui doit revenir à l'opposition. Les deux autres postulants, le strauss-kahnien Jean-Marie Le Guen et le hollandais Michel Sapin se sont retirés.
L'élection du troisième poste stratégique dévolu au PS, celui de questeur, aura également lieu mardi, lors de la réunion du groupe socialiste.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Lun 25 Juin - 19:42

Oui, et alors? J M Ayrault est un type bien, et je suis content qu'il ait été réélu. Ca nous éloigne un peu du thême premier de ce forumqui était de tailler des shorts au président de la république. mais, outre qu'il a de petites jambes et que mes bermudas lui font des pantalons, et qu'il est en short à chaque fois qu'il court devant les caméras, ça ne présente effectivement plus aucun intérêt. Ma seule inquiétude, c'est: va t-il garder le short, et mettra t-il de la vaseline?
Monsieur Ayrault m'a aidé à me sortir d'une merde perso-administrative dans la dernière législative, et pourtant je ne suis pas militant socialiste, ni administré de Loire Atlantique. Il se comporte donc en député français, au service du peuple français. A noter que dans la même affaire le tribunal administratif de Rouen m'avait envoyé cueillir des nèfles! Bref, je suis heureux de savoir où le joindre si on me joue "Merde 3, le retour!".
Comme certains devraient savoir mettre de l'eau dans leur vin ou leur pastis, je suis heureux qu'on mette de l'Ayrault dans le Sarko qu'on m'a servi. Rien que pour cela je remercie les élus socialistes. Et puis, c'est la mythologie grèque qui le dit, même si les "héros" sont mortels, ils sont les seuls à pouvoir rivaliser avec l'Olympe, fusse t-elle médiatique!
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Lun 25 Juin - 20:24

Je l'aime bien le ségoléniste Jean-Marc Ayrault! ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 28 Juin - 15:12

10000 emplois seront supprimés à l'Education nationale en 2008


PARIS - Environ 10000 postes devraient être supprimés dans l'Education nationale en 2008, indique jeudi le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos.

"En tous les cas, nous serons dans des chiffres qui seront aux alentours de 10.000", a-t-il déclaré sur BFM-TV.

Ces suppressions font suite à l'annonce du non-remplacement de 35.000 à 40.000 fonctionnaires dans le budget 2008 faite la semaine dernière par le ministre du Budget, Eric Woerth.

Le non-remplacement d'un fonctionnaire partant à la retraite sur deux était une promesse de campagne de Nicolas Sarkozy.

Le nombre exact des suppressions d'emplois à l'Education nationale est en discussion avec le ministère du Budget dans le cadre du projet de loi de finances pour 2008, précise-t-on au ministère de l'Education nationale.

Xavier Darcos, qui avait rencontré le ministre du Budget dans la matinée, a précisé que 8.000 postes devraient disparaître dans le domaine "des emplois aidés et de tout ce qui concourt à la vie scolaire dans le second degré en ne remplaçant pas un emploi équivalent temps plein sur deux."

Il a évoqué un certain nombre d'aménagements de l'offre scolaire, comme l'idée de "regrouper des options", "changer les programmes" et recourir aux heures supplémentaires pour les professeurs.

"Si nous obtenons que les professeurs (...) acceptent d'être moins nombreux, mais d'avoir un temps de travail différent, volontaire évidemment, grâce à des volants d'heures supplémentaires importants, nous pouvons trouver des ajustements", a souligné Xavier Darcos.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 28 Juin - 15:25

Vu qu'il est de plus en plus courant de trouver des jeunes de 13 ans en centre pour jeunes détenus, et que la suppression de certains tribunaux va augmenter le temps de leur détention provisoire, il y aura transfert de compétence entre l'éducation nationale et l'administration pénitentiaire.
De toute façon, ce n'est pas une surprise, vous le saviez qu'avec l'UMP ce serait le pénis entier! (le pénitencier?)
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 28 Juin - 15:48

Je me verrais mal finir comme gardien de prison... :)
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 28 Juin - 16:24

Tu sais Fred, en fait, non, tu ne sais pas.
Il y a en taule des gosses paumés qui ont reproduit ce qu'une partie de la société leur a fait, et qu'une autre partie leur reproche maintenant sans avoir voulu voir avant si l'effet pervers des alocs, c'était pas de faire faire des gosses à des gens incapables de les élever.
Si tu aimes les gosses, et si tu considère que ta vocation n'est pas que d'apprendre à lire, mais bel et bien à pallier le manque de repère parentaux et d'éducation parentale, alors tu iras partout où des gosses perdus sans collier ont besoin de toi!
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Ven 29 Juin - 18:56

Le PS dénonce la suppression de postes à l'Education nationale

PARIS - Le Parti socialiste condamne l'annonce de la suppression de 10.000 postes dans l'Education nationale en 2008.

Le secrétaire national du PS à l'Education, Claude Roiron, s'interroge sur ces réductions de poste au moment où le gouvernement annonce la mise en place d'études dirigées dans les collèges et affiche l'objectif d'augmenter le taux de scolarisation des enfants en situation de handicap.

"Ces deux mesures nécessit(e)nt une augmentation des professeurs et personnels d'encadrement plutôt que le contraire", souligne-t-il dans un communiqué.

Pour le PS, "la droite a une vision comptable de l'école de la République, qui fait du savoir un produit de consommation comme un autre et laisse donc l'Ecole au marché".

Claude Roiron "condamne fermement cette décision qui fait suite à cinq années de coupes budgétaires massives, de suppression de 30.000 postes d'enseignants, de réduction drastique des personnels de vie scolaire".

Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a annoncé jeudi qu'environ 10.000 postes seraient supprimés en 2008. Ces suppressions s'inscrivent dans le cadre de l'annonce du non-remplacement de 35.000 à 40.000 fonctionnaires faite la semaine dernière par le ministre du Budget.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
renaissance
Restez sympa, je suis un nouveau membre!


Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 36
Ville : rouen
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Lun 2 Juil - 20:11

FredHook a écrit:
Je me verrais mal finir comme gardien de prison... :)

Ca doit pas être facile comme job...
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Mer 4 Juil - 21:44

Alliot-Marie se dit pour une police fidélisée dans les quartiers


PARIS - Michèle Alliot-Marie souhaite une fidélisation de la police dans certains quartiers difficiles, notamment en Seine-Saint-Denis, mais elle refuse le retour de la police de proximité.

"J'ai parlé de police localisée ou territorialisée", déclare la ministre de l'Intérieur dans un entretien à paraître jeudi dans Le Parisien.

"Je veux que les policiers restent suffisamment sur place pour connaître le terrain et les habitants, qu'ils soient en relation constante avec les élus locaux et les responsables associatifs", explique-t-elle.

Michèle Alliot-Marie se prononce en revanche contre le retour de la police de proximité mise en place par la gauche.

"Je ne veux pas de policiers qui jouent les animateurs sportifs", dit-elle. "Chacun doit être dans son rôle. Celui des policiers, c'est lutter contre la délinquance et protéger la population".

Pour faire face aux problèmes particuliers de la Seine-Saint-Denis, Michèle Alliot-Marie annonce qu'elle tiendra deux réunions cet été avec les acteurs de la sécurité de ce département de la région parisienne avant d'organiser une conférence à la rentrée.

Un récent rapport faisait état d'une dégradation des relations entre la police et les habitants, ainsi que d'une aggravation de la délinquance des mineurs dans ce département.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 5 Juil - 6:25

Merveilleux, la nouvelle ministre de l'intérieur réinvente la compétence territoriale de police, qui date des brigades de 6 gendarmes par canton, mise en place pour lutter contre "les grandes compagnies" qui écumaient le territoire à la fin de la guerre de cent ans!
Cela remonte à Louis 11, un petit nabot caractériel et soupçonneux qui enfermait ses ennemis dans des petites cages, les fillettes!
Toute ressemblance avec une personne existant ne serait que pure coïncidence!
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 5 Juil - 9:52

L'affaire Clearstream rattrape Dominique de Villepin

PARIS - Des documents retrouvés dans l'ordinateur du général Philippe Rondot ravivent les soupçons de conspiration contre Nicolas Sarkozy visant l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, dans l'affaire des faux listings de la société Clearstream, en 2004.

Ces documents sont des notes du général Philippe Rondot, initialement détruites sur informatique, mais retrouvées dans la mémoire de son ordinateur par un expert judiciaire. Il s'agit de 39 fichiers contenant 30.000 pages de notes diverses, portant sur une dizaine d'années.

Dans deux fichiers relatifs à l'affaire Clearstream comportant quatre notes, retenues par les juges d'instruction Jean-Marie d'Huy et Henri Pons et publiées dans plusieurs médias, le militaire spécialiste du renseignement fait état de déclarations de protagonistes du dossier Clearstream.

Ils lui ont déclaré que Dominique de Villepin était à l'origine de la tentative de compromission devant la justice de Nicolas Sarkozy.

"Selon la source Mahdi, rencontrée le 28 mai 2004, Jean-Louis Gergorin aurait reçu instruction de Dominique de Villepin, elle-même formulée par le président de la République, de 'balancer' Nicolas Sarkozy", dit une première note du général Rondot.

Le général Rondot, interrogé mercredi par les juges d'Huy et Pons sur ces notes, a confirmé leur authenticité, a dit jeudi son avocat, Me Eric Morain. Dominique de Villepin, entendu comme témoin en décembre 2006, a nié toute malversation jeudi.

"Face aux allégations mensongères de ces derniers jours (...), Dominique de Villepin rappelle qu'il n'a pas cherché à enquêter ni compromettre aucune personnalité politique dans l'affaire Clearstream", dit-il dans un communiqué.

"Pour sortir de cette situation inadmissible, il souhaite maintenant disposer du statut de témoin assisté pour pouvoir bénéficier, comme tout citoyen, du droit de se défendre et de faire valoir la vérité", ajoute le texte.

VILLEPIN MIS EN EXAMEN ?

Dominique de Villepin est maintenant susceptible d'être mis en examen pour "complicité de dénonciation calomnieuse".

Philippe Rondot avait été chargé en janvier 2004 par Dominique de Villepin, alors ministre des Affaires étrangères, d'une enquête parallèle sur les listings Clearstream qu'avait fait apparaître Jean-Louis Gergorin, alors vice-président de la société EADS.

Ces documents censés recenser des comptes bancaires occultes détenus au sein de cette société financière luxembourgeoise, et qui se sont révélés plus tard être des faux, comportaient les noms de centaines de personnalités, dont celui de Nicolas Sarkozy, alors sur le point de prendre la tête de l'UMP.

Les notes Rondot laissent penser que c'est sur instruction de Dominique de Villepin, qui avait déjà été informé que les listings étaient faux, que Jean-Louis Gergorin a remis au printemps 2004 les listings au juge Renaud Van Ruymbeke.

"Dans un entretien avec JLG (Jean-Louis Gergorin, NDLR), le 4 mai 2004, j'ai appris que, après avoir selon lui reçu des instructions de Dominique de Villepin huit jours auparavant, il avait été décidé de parler au juge VR", dit une seconde note du général Rondot.

Une troisième note laisse entrevoir la réaction de Dominique de Villepin à l'ensemble de l'opération. "Lors d'un entretien que JLG a eu avec DDV le 19 mai, ce dernier se serait montré à la fois jubilatoire et soucieux de ne pas apparaître dans le scénario", dit le texte.

Le juge Van Ruymbeke a lancé des vérifications menaçantes pour Nicolas Sarkozy, qui ne l'ont innocenté qu'en 2005. Nicolas Sarkozy a porté plainte début 2006 pour "dénonciation calomnieuse" et il est toujours partie civile dans l'instruction.

Jean-Louis Gergorin, ami de Dominique de Villepin, est en examen pour "faux et dénonciation calomnieuse", de même que son ex-employé Imad Lahoud, alias "Mahdi" auteur supposé des faux. Ce dernier était attendu jeudi après-midi pour interrogatoire chez les juges Jean-Marie d'Huy et Henri Pons.

Jacques Chirac, convoqué comme témoin ces derniers jours par les juges d'Huy et Pons, a refusé de venir en invoquant la séparation des pouvoirs et la Constitution.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 5 Juil - 9:57

Un pour tous, tous pourris!
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Mer 18 Juil - 21:52

Nicolas Sarkozy invite l'UMP à l'ouverture pour les municipales

PARIS - Nicolas Sarkozy a de nouveau défendu mercredi sa stratégie d'ouverture politique devant 2.000 cadres de l'UMP réunis à Paris et les a invités à l'appliquer aux élections municipales, ont rapporté des participants.

A son arrivée au Carrousel du Louvres, où se tenait la réunion, le président de la République a expliqué qu'il voulait à la fois "remercier" ces cadres pour leur rôle dans sa victoire à l'élection présidentielle et celle de l'UMP aux législatives, mais aussi "expliquer" une stratégie qui a fait grincer des dents au sein du parti majoritaire.

Selon le porte-parole de l'UMP Yves Jego, "il a expliqué que l'ouverture était la réponse aux attentes des Français et un besoin vital dans un pays qui a besoin de modernité".

"Il a dit que la prochaine échéance politique était les élections municipales et qu'il fallait aussi sans doute, dans les villes, qu'il y ait du renouvellement, qu'il y ait la main tendue", a ajouté ce parlementaire.

"Ils nous a conseillé, aux élections municipales, d'avoir la même attitude, c'est-à-dire de pratiquer dans nos listes et nos équipes municipales l'ouverture et le renouvellement les plus larges possible, parce que nous devons occuper tout l'espace politique, de la gauche jusqu'à la droite", a renchéri le député de la Moselle Pierre Lang.

Selon lui, Nicolas Sarkozy a également expliqué que cette stratégie affaiblissait le Parti socialiste en le privant de quelques-uns de ses "meilleurs éléments".

Il s'est ainsi de nouveau félicité d'avoir convaincu l'ancien ministre socialiste Bernard Kouchner d'accepter de devenir son ministre des Affaires étrangères.

"La gauche n'a pas utilisé ses compétences et moi je l'ai fait", a-t-il dit, selon la députée Nadine Moreno, également porte-parole de l'UMP.

LE PS A LA CALE, SARKOZY SUR LE PONT ?

"Il est populaire, pourquoi voulez-vous que je m'en prive ? Je laisse au Parti socialiste ceux qui ne le sont pas", a-t-il ajouté, selon le secrétaire général de l'UMP Patrick Devedjian.

Il s'est également félicité d'avoir poussé la candidature de l'ex-ministre socialiste de l'Economie Dominique Strauss-Kahn à la direction générale du Fonds monétaire international (FMI).

Selon un participant, il a déclaré que l'UMP ne pouvait pas lui reprocher d'avoir retirer au PS le seul "moderne" du parti.

"Pendant que sur le grand bateau de la France les socialistes essayent de colmater les voies d'eau dans la cale, moi je hisse la grand' voile et je rassemble les Français pour les réformes", a-t-il ajouté, selon Patrick Devedjian.

Son discours n'a cependant pas convaincu tout le monde, notamment quand il a évoqué sa politique d'ouverture.

"Il a essayé de nous expliquer pourquoi il avait fait tel ou tel choix mais il avait oublié le nom de Fadela Amara" - secrétaire d'Etat à la politique de la Ville et symbole d'ouverture à gauche au sein du gouvernement -, a déclaré à Reuters un jeune conseiller national de l'UMP, qui avoue, il est vrai, être plus proche de la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie que de Nicolas Sarkozy.

"Il se pose plutôt en président de l'UMP. Il sort de sa réserve présidentielle. Ce n'est pas la première fois et sans doute pas la dernière", a-t-il ajouté, encouragé par les hochements de têtes approbateurs d'une jeune femme, également conseillère nationale de l'UMP. "Il s'éloigne de l'héritage de la famille politique de l'UMP."
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 19 Juil - 7:01

Dis, c'est quoi l'héritage de la famille politique de l'UMP?
Dis, et puis alors, le bouclier fiscal, ce serait pas pour pas payer l'ISF surle bijoux de famille?
Qu'est ce que ça peut leur foutre à ceux de l'UMP qu'on fasse trimer tous ceux qui on des capacités quelque soit leur étiquette, ça n'a que des avantages.
Primo, s'ils se plantent, celui qui est au pouvoir pourra continuer à dire que c'est la faute à l'opposition.
Deux, gueules noires dans les mines, esclaves à la canne à sucre, légionnaires dans les guerres coloniales, ce ne sont jamais les dirigeants qui sont allés au charbon. On ne peut en même temps aller au feu et tirer les marrons du feu!
Soyez pragmatiques les gars! Bon, je vous laisse, la yacht de Boloré arrive devant Brégançon!
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Sam 25 Aoû - 9:57

Royal reconnaît la "capacité de mouvement" de Sarkozy


BORDEAUX - Ségolène Royal reconnaît dans un entretien accordé au journal Sud-Ouest samedi la "capacité de mouvement" du président Nicolas Sarkozy mais estime qu'avec lui "paradoxalement, le principal risque, c'est celui de l'immobilisme".

"Si on ne veut pas entrer dans la caricature, je dois lui reconnaître sa capacité de mouvement. Certains la jugeront excessive. C'est son style. L'important, c'est d'avoir un style, et ce n'est pas négatif. Nous avons quelqu'un qui démontre, au moins dans la forme, sa volonté que ça marche. Mais paradoxalement, le principal risque, c'est celui de l'immobilisme", déclare l'ancienne candidate socialiste à l'élection présidentielle.

La présidente de la région Poitou-Charentes estime que "les réformes les plus douloureuses qui permettraient de remettre le pays sur le chemin de la croissance n'ont pas été faites".

"Au lieu d'évaluer la situation, on a droit à une nouvelle agitation", déplore-t-elle, ajoutant que "le paquet fiscal a avantagé la rente plutôt que les entreprises dynamiques".

Ségolène Royal revient aussi sur les suites de sa présidentielle malheureuse.

Elle dit ne plus vouloir "perdre la moindre seconde dans les affrontements stériles ou les violences verbales", rappelant que "le Parti socialiste reste à rénover" et que "des idées neuves doivent germer".

"Nous devons peser pour que les problèmes soient réglés, et pas seulement pour critiquer systématiquement", dit-elle.

Concernant les élections municipales de l'an prochain, Ségolène Royal pense que "la question se pose d'une vaste coalition de la gauche, des altermondialistes et du MoDem (Mouvement démocrate), sur des projets municipaux. Mais pas de façon désordonnée".

"Sur la responsabilité et la morale politiques, la dépense publique, il y a plein de questions sur lesquelles on peut se retrouver avec les centristes, mais en évitant que ce soient des alliances à la carte, qui risqueraient d'émietter le Parti socialiste, ce qui serait regrettable. Avec le MoDem, qui a refusé toute proposition, les choses peuvent évoluer", conclut-elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Sam 25 Aoû - 14:40

Sarko fait de la gesticulation politique, et alors?
Faire bouger un truc qui brille pour mieux flinguer ce qui s'arrête pour le regarder, ça s'appelle un miroir aux alouettes dans un cas, une muleta dans l'autre. Dans les deux cas, c'est le spectateur qui trinque et qui paye. La politique est devenue du show biz, faut en vouloir à ceux qui confondent campagne présidentielle et Loft Story.
Comme dans le premier mandat de G W Bush 95% des réformes fiscales profitent à 5% de la population, les prix ont bien augmenté pendant les vacances. Pourvu que cela dure: il n'y a que lorsqu'il manque de pain que le peuple français se sort les doigts du c...!
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 6 Sep - 17:41

Un policier du GIPN se tue lors du voyage de Nicolas Sarkozy

COLMAR, Haut-Rhin - Un policier du GIPN (Groupement d'intervention de la police nationale) s'est tué jeudi en tombant du toit d'un hall d'une usine de Colmar (Haut-Rhin) où le président Nicolas Sarkozy devait effectuer une visite, a rapporté le procureur de la République de la ville.

Le tireur d'élite, qui appartenait au GIPN de Strasbourg, a traversé la toiture et est tombé une quinzaine de mètres plus bas au milieu d'un espace de stockage de pièces détachées pour les pelles mécaniques fabriquées sur le site de l'usine Liebherr. L'homme, âgé de quarante, marié et père de deux enfants, est décédé pendant son transfert à l'hôpital.

Evoquant ce qu'il appelé "un drame", Nicols Sarkozy a dit avoir "une pensée toute particulière" pour le policier, sa femme et sa famille.

"J'en suis le premier bouleversé", a ajoute le président français, en annonçant qu'il viendrait à l'enterrement du policier.

Il a ensuite demandé aux ouvriers de l'usine Liedheer de Colmar, qu'il visitait, d'observer une minute de silence.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Mar 18 Sep - 18:52

Enquête préliminaire sur l'appartement de Sarkozy à Neuilly

PARIS - Une enquête préliminaire de police a été ouverte par le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) sur les conditions d'achat par Nicolas Sarkozy d'un appartement en 1997 à un promoteur de Neuilly-sur-Seine avec lequel il traitait en tant que maire de la ville, apprend-on de source policière.

L'information a été révélée par le Canard enchaîné daté du 19 septembre. L'enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE).

Le chef de l'Etat ne risque rien pendant son mandat qui prend fin en 2012, puisqu'il bénéficie de l'immunité pénale accordée au président en exercice par la Cour de cassation en 2001 et confirmée dans une réforme constitutionnelle adoptée à la fin du mandat Chirac.

La police peut en revanche déclencher des poursuites sur d'autres personnes, si les soupçons sont confirmés. Par hypothèse, le parquet peut aussi mettre en attente, si des charges apparaissent, la partie du dossier visant Nicolas Sarkozy en attendant son départ de l'Elysée, comme cela fut le cas pour Jacques Chirac.

Une plainte avec constitution de partie civile visant ce dossier de logement de Nicolas Sarkozy avait été déposée par un particulier à Nanterre et déclarée irrecevable par un juge d'instruction en avril dernier, ce particulier n'étant pas juridiquement victime éventuelle des faits.

Le plaignant, Marc Salomone, a ensuite transformé sa plainte en simple signalement et a été entendu par les policiers en juillet. A la suite de cette audition, le procureur de Nanterre, Philippe Courroye a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire, précise le Canard enchaîné.

COURROYE, PROCHE DE SARKOZY

Les faits concernant l'ancien logement de Nicolas Sarkozy ont été révélés pendant la campagne présidentielle par le Canard enchaîné. Fait non contesté, Nicolas Sarkozy a acheté un logement en 1997 au groupe Lasserre, un promoteur avec lequel il avait traité pour la municipalité qu'il dirigeait depuis 1983, justement pour aménager l'île de la Jatte, la zone où le logement a été construit.

Nicolas Sarkozy, qui a aujourd'hui revendu ce logement, aurait bénéficié, à l'époque de l'achat, d'un rabais et de travaux pour un total de 300.000 euros, a assuré le Canard enchaîné en publiant des documents, ce que Nicolas Sarkozy a nié dans des communiqués diffusés pendant la campagne.

L'hebdomadaire a assuré par ailleurs que, quelques mois avant cette transaction, le même promoteur avait bénéficié d'un rabais de la mairie de Neuilly évalué à 775.000 euros, grâce à un étalement sur deux ans de l'achat des terrains où ont été bâtis trois immeubles de l'île de la Jatte, dont celui où se trouvait le logement acheté par Nicolas Sarkozy.

Concernant les travaux réalisés dans son logement, Nicolas Sarkozy a fourni à la presse une facture de 72.000 francs correspondant à la pose d'un escalier, mais selon le Canard enchaîné une remise de 30.O00 francs a été consentie encore sur cette dernière. Aucune autre facture n'a été ensuite produite.

Concernant le second volet de l'affaire, Nicolas Sarkozy a déclaré que le rabais s'expliquait par la baisse du marché, dont la réalité est mise en cause par les spécialistes de l'immobilier interrogés dans la presse.

La nomination en avril dernier de Philippe Courroye, jusqu'ici juge d'instruction anti-corruption réputé, comme procureur de Nanterre, avait suscité des critiques car ce magistrat ne cache pas sa proximité avec Nicolas Sarkozy.

Il a répondu dans son discours d'installation officielle et public le 25 avril. "J'ai pu vérifier que ma nomination à la tête de ce parquet avait suscité certains commentaires, revisitant mes décisions passées, tordant les réalités judiciaires, interprétant l'avenir. (...) Les seules réponses dignes à opposer sont l'action, l'exemple et l'indifférence", a-t-il dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
papy
Habitué(e)


Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 68
Ville : SOTTEVILLE LES ROUEN
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Mar 18 Sep - 20:56

Est ce que cela fera avancer le smilblick de dire que toute la vie des Sarkosy est motivée par et pour le fric? Et que cet épisode est conforme au scénario. La suite du feuilleton dira si on en sort, et si la France sort de la filière américaine de sur endettement où il nous entraine...
A suivre donc!
Revenir en haut Aller en bas
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 20 Sep - 21:32

Sarkozy n'exclut pas de briguer un deuxième mandat

PARIS - Nicolas Sarkozy n'a pas exclu jeudi soir de briguer un deuxième mandat s'il réussit dans ses réformes, sans «prendre aucun engagement».

«On engage un mouvement de réforme sans doute comme jamais depuis la Libération. J'ai été élu pour ça, je suis serein, je veux le faire. Et puis après, chacun jugera si ça a été utile ou pas. Et les Français décideront au moment où ils choisiront le prochain président de la République», a déclaré le chef de l'Etat à la fin de son intervention sur TF1 et France-2.

M. Sarkozy, qui abordait ce sujet pour la première fois depuis son élection, n'a cependant «pris aucun engagement». «J'ai un mandat à faire et je le ferai le mieux possible. Et je vous garantis que dans mon esprit, c'est vraiment ce qui me motive. Je ne me mets absolument pas dans l'idée ou dans la perspective d'une quelconque réélection», a-t-il affirmé.

«J'ai commencé à travailler à la première minute, je travaillerai jusqu'à la dernière minute. Et puis après chacun dira ce qu'il en pense», a poursuivi le président.

Car selon lui, «l'énergie que l'on met à durer, on ne la met plus à faire. Et vous croyez bien que ces cinq années que j'ai devant moi, elles seront bien lourdes et bien difficiles».

«Je donnerai tout pour être à la hauteur de la confiance que les gens m'ont fait. Je suis comme ça. je m'engage totalement, je ne suis pas un tricheur. Et les Français le sentent parfaitement», a conclu M. Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
FredHook
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4779
Age : 58
Ville : Sotteville lès Rouen (76) France
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   Jeu 20 Sep - 21:34

Sarkozy souhaite des quotas d'immigration fixés chaque année

PARIS - Nicolas Sarkozy a déclaré jeudi qu'il souhaitait des quotas d'immigration fixés chaque année, notamment par profession, avec un chiffre plafond.

"Je souhaite que nous arrivions à établir chaque année, après un débat au Parlement, un quota avec un chiffre plafond d'étrangers que nous accueillerons sur notre territoire", a dit le président de la République, qui était interrogé à l'Elysée par TF1 et France 2.

"Je souhaite également qu'à l'intérieur de ce chiffre plafond on réfléchisse à un quota par profession et par catégorie (...) et puis naturellement un quota par région du monde", a-t-il expliqué.

L'immigration du travail ne concerne aujourd'hui que 7% des immigrés qui viennent en France, a-t-il fait valoir.

"Comment s'intégrer en France si on n'a pas de travail ? Je souhaite porter le chiffre de l'immigration du travail au moins à un sur deux", a-t-il ajouté.

Il a également défendu le projet controversé de tests génétiques pour les regroupements familiaux.

"D'abord il est sur la base du volontariat. Il est destiné pour une famille qui vient d'un pays où l'état civil n'existe pas à pouvoir prouver que les enfants sont bien les siens et donc à pouvoir les regrouper en France", a dit le chef de l'Etat à propos d'un test dont les députés ont approuvé jeudi la mise en place sous forme expérimentale jusqu'à la fin 2010.

"Ce test ADN existe dans 11 pays en Europe dont certains sont socialistes, comme la Grande-Bretagne. Comment se fait-il que ça ne pose aucun problème dans ces pays et que ça fasse débat chez nous ?" s'est-il interrogé.
Revenir en haut Aller en bas
http://fredhook.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas SARKOSY président des Français depuis le 6 mai 2007.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nicolas Sarkosy en Normandie.
» [Campagne Madagascar - Divers] Départ du dernier marin français de l'Ambassade à Diégo
» LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN
» Tombeau de Nicolas 1er et avènement de François IV
» Déficit de l'état

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RouenForum.com, le forum de toute l'agglo rouennaise! :: Discussions générales :: Politique-
Sauter vers: